Accueil Economie Le Maroc consacre ses efforts à accélérer la dynamique de la logistique

Le Maroc consacre ses efforts à accélérer la dynamique de la logistique

473
0

Le Maroc cherche à consacrer ses efforts à accroître la dynamique du secteur de la logistique à la lumière des diverses incitations dont il bénéficie, en particulier après que les ports du pays ont prouvé leur capacité à résister aux restrictions de fermeture sur la circulation du commerce mondial.
Le ministre des Transports et de la Logistique, Mohamed Abdel Jalil, a confirmé lors d’un événement économique organisé par la ville de Casablanca ces jours-ci que son pays est devenu une plate-forme logistique mondiale au niveau de la Méditerranée et du continent africain, car il adopte les meilleures normes internationales pratiques liées au transport maritime.
« Conscient de l’importance du transport maritime dans le développement et l’intégration des économies mondiales, le Maroc s’est efforcé de développer un réseau d’infrastructures portuaires modernes répondant aux normes internationales », a déclaré Abdel Jalil.
« Cette réalisation est attribuée au développement du port Tanger Med », a-t-il ajouté, tout en présidant les activités du Forum des groupes de recherche scientifique sur la mise en œuvre des procédures liées à la convention de Londres de 1972 et son protocole de 1996.
« Le port a contribué à la montée du Maroc dans le top vingt du classement mondial en termes d’indice de connectivité maritime de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement », a-t-il ajouté.
Afin de consacrer ce rôle de pionnier, le Maroc a conclu un ensemble d’accords bilatéraux relatifs au domaine des ports et de la navigation commerciale, qui concernent les domaines de la gestion portuaire, de la sécurité maritime, de la protection du milieu marin, de la recherche et du sauvetage en mer, et de la reconnaissance des certificats d’aptitude des gens de mer.
Le gouvernement soutient fortement le rôle de l’Organisation maritime internationale, dont le pays est membre depuis 1962, et active des programmes d’échange d’expériences, de transfert de compétences et de formation.
Le Maroc compte 43 ports répartis le long de ses côtes atlantique et méditerranéenne, d’une longueur de 3 500 km, dont 14 ports sont ouverts au commerce international.
Selon les données publiées sur le site Internet du ministère des Transports, les ports du pays ont enregistré une évolution positive l’année dernière, les expéditions ayant augmenté de 1,5% à 195 millions de tonnes, contre 132 tonnes un an plus tôt.
Les ports ont également accueilli plus de 3,4 millions de passagers, un bond record estimé à 377% en glissement annuel, porté par le programme « Marhaba 2022 ». Les ports de Nador, Tanger Med et Tanger Médine ont accueilli plus de 96% du nombre total de passagers.

Lire aussi:  Le gouvernement annonce son soutien au redémarrage de la société Samir

Marrakech, 2023-03-15 18:36:11 (Maroc-Actu) –

Article précédentSoulignant la nécessité de renforcer le cadre législatif du droit d’auteur pour faire progresser les industries cinématographiques en Afrique
Article suivantUne journée d’étude à Salé aborde les mécanismes de développement du théâtre marocain entre innovation et innovation