Accueil Economie Le ministre marocain des Transports explique les conséquences de la hausse des...

Le ministre marocain des Transports explique les conséquences de la hausse des prix du carburant

217
0

Mohamed Abdel Jalil, ministre des Transports et de la Logistique, a indiqué que la valeur de l’appui apporté aux professionnels du transport en vue de surmonter les conséquences de la hausse des prix du carburant s’élève à 307 millions de dirhams, ciblant 120 000 véhicules. Un mini taxi, 10 000 bus pour le transport des usagers et 3 300 bus pour le transport touristique.

Abdul Jalil a ajouté, dans le cadre de la session de questions orales à la Chambre des conseillers, mardi, que le ministère alloue des budgets pour suivre le rythme du secteur des transports dans divers aspects, notamment le renouvellement du parc et la réparation des prix élevés du carburant. . Il a révélé que l’Etat a alloué 100 millions de dirhams en 2022 afin de former les chauffeurs travaillant dans le domaine du transport de marchandises, ainsi que les chauffeurs de petits et grands taxis.

Lire aussi:  Les exportateurs du secteur automobile réalisent les taux de croissance les plus élevés

Le même responsable gouvernemental a noté que la responsabilité de l’État dans le secteur des transports est principalement liée à la continuité et à la réponse aux besoins, aux prix, à la sécurité et à la qualité. Il travaille sur 5 priorités au cours de l’année en cours, représentées par la formulation d’une vision pour résoudre le problème des véhicules similaires, la détermination des conditions de la profession, la numérisation, le soutien à la contractualisation et la facilitation des procédures judiciaires. Le ministre a souligné que le gouvernement n’interviendrait pas du tout pour déterminer les prix du transport, liant cela à la logique de l’offre et de la demande et de la compatibilité entre le transporteur et l’expéditeur. Abdul Jalil a attribué la hausse des prix du carburant au marché international et sa réflexion au niveau national, soulignant la détermination à poursuivre la réforme à l’avenir.

Lire aussi:  La Bourse de Casablanca arrête la cotation sur l'impact du "vert"

Vous pourriez également être intéressé par :

Mohamed Abdel Jalil, ministre des Transports, dépose le dossier « Tarifs des carburants des toitures » devant le Premier ministre marocain

Le ministre des Transports Mohamed Abdel Jalil confirme que les indicateurs de la sécurité routière au Maroc sont toujours préoccupants

almaghrib aujourd'hui

Marrakech, 2022-04-13 11:32:42 (Maroc-Actu) –

Article précédentLa baisse des stocks de carburant remet au premier plan la demande d’accélération
Article suivantLe produit des détournements d’électricité au Maroc dépasse 1 362 millions