Accueil Auto/moto Le PSOE propose au Congrès de rendre obligatoire le port d’un gilet...

Le PSOE propose au Congrès de rendre obligatoire le port d’un gilet airbag dans les tests de conduite des motos.

868
0

Marrakech, 21 févr. (Maroc-Actu) –

Le groupe parlementaire socialiste a enregistré une proposition non législative (PNL) au Congrès des députés visant à rendre obligatoire l’utilisation d’un gilet airbag lors de l’examen pour obtenir un permis de conduire de moto.

Comme l’a rapporté lundi le groupe socialiste, son porte-parole pour la sécurité routière, José Carlos Durán, a expliqué que cette initiative s’inscrit dans la stratégie entreprise par le gouvernement pour mettre fin au fléau des accidents de la circulation et, plus particulièrement, à ceux impliquant des motos, dont l’approche repose sur « la formation et la sensibilisation des motocyclistes, l’amélioration constante des routes et la promotion de l’utilisation de systèmes de sécurité passive ».

Lire aussi:  Le marché européen des camions et des autobus chute de 11 % en janvier

À cet égard, Mme Durán a fait valoir qu’un rapport de l’Observatoire national de la sécurité routière souligne que l’airbag pour motocyclistes – déjà approuvé dans sa version mécanique – protège les zones critiques du thorax, une zone dans laquelle 35 % des motocyclistes qui décèdent et plus de 25 % de ceux qui sont hospitalisés subissent des blessures.

Pour cette raison, le député socialiste estime qu’il est nécessaire de promouvoir l’utilisation de cet élément qui, selon le PSOE, « protège contre certaines des blessures les plus mortelles pour ce groupe à tous les niveaux, comme cela a été fait avec le casque ».

Lire aussi:  Ford Almussafes confirme l'arrêt de production de demain dans l'ERTE en raison de l'instabilité de l'approvisionnement

« En plus de la sécurité que le gilet apporte au motocycliste lors des pratiques, le test est leur premier contact avec la conduite et est l’occasion de tester ce système de protection et de se familiariser avec son utilisation, il semble donc justifié d’utiliser le gilet airbag dans ces tests », a-t-il souligné.

Enfin, l’initiative indique que 417 motocyclistes sont décédés en 2019, ce qui représente 24% du nombre total de décès dans des accidents de la circulation, la plupart (70%) sur des routes conventionnelles. Au 30 novembre 2021, 220 motocyclistes étaient déjà morts, conclut le rapport.

Article précédentUkraine – L’UE soutient le sommet Biden-Poutine : « Tout format est nécessaire pour tenter d’éviter la guerre ».
Article suivantVoici les mobiles Samsung Galaxy qui pourront utiliser l’application de photographie professionnelle Expert Raw