Accueil Economie Le renforcement du partenariat maroco-britannique est au centre des activités de la...

Le renforcement du partenariat maroco-britannique est au centre des activités de la délégation CGEM à Londres

307
0

La Confédération générale des entreprises du Maroc a dépêché une mission à Londres, du 11 au 13 juillet, dans le but de renforcer davantage les relations commerciales et d’investissement entre le Maroc et le Royaume-Uni, à travers des rencontres avec plusieurs responsables britanniques.
Ainsi, la délégation conduite par le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Chakib Elalj, a rencontré des membres du Groupe d’amitié parlementaire « Le groupe parlementaire multipartite pour le Maroc », dirigé par Heather Wheeler, en présence du secrétaire britannique d’État au Commerce international, Nigel Huddleton, et le vice-président de la Chambre des communes, Nigel. Evans, ainsi que de nombreux autres députés.
Un communiqué à l’union précise que les participants se sont félicités lors de cette rencontre de la qualité des relations entre les deux pays, notamment en termes d’échanges commerciaux, qui se sont élevés à 3 milliards de livres sterling en 2022, soit une augmentation de 49,8% par rapport à 2021, la année de l’adoption de l’accord de partenariat entre les deux pays.
La source a déclaré que cet accord montrait qu’il est une forte incitation au commerce et qu’il génère de la valeur ajoutée et des opportunités d’emploi.
Les entretiens ont porté sur les avancées remarquables du Maroc, qui s’affirme comme une puissance économique régionale, une plateforme de croissance pour les acteurs économiques internationaux et leur porte d’entrée vers l’Afrique, en plus d’être une destination touristique de choix.
La délégation, qui comprenait également la vice-présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc et la responsable de son comité international, Ghaitha Lahlou, le principal coordinateur des relations avec les institutions européennes, Abeer Lamfar, la directrice générale, Samia Terzaz, et la responsable du Département de la communication et des relations publiques, Marwa Talal, dirigeait le groupe parlementaire de tous les partis pour les affaires étrangères. .
En présence de l’ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni, Hakim El-Hajjou, la délégation s’est entretenue avec le ministre d’État britannique chargé de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche, Mark Spencer, au cours de laquelle ils ont évoqué le potentiel du Maroc à contribuer à fournir une alimentation répondant aux besoins de l’Afrique et de l’Europe, notamment à la lumière des défis posés par la situation géopolitique internationale.
L’utilisation des nouvelles technologies dans l’agriculture, la gestion de l’eau et la question de la durabilité ont également été au cœur de cette réunion, où de nombreuses opportunités pour renforcer le commerce bilatéral, dans un sens de complémentarité, ont été évoquées, notamment en ce qui concerne les produits laitiers et les matières agricoles. .
Les discussions avec le directeur de l’exportation et de l’investissement du ministère britannique des affaires et du commerce, Robert Daniels, ont porté sur les moyens d’améliorer les relations d’investissement dans une approche gagnant-gagnant, dans des secteurs tels que les services financiers, le textile, l’agroalimentaire, la technologie, l’éducation et la industries créatives.
« L’investissement et la création d’emplois sont en effet la meilleure réponse aux défis liés à la migration », indique le communiqué du syndicat, notant que les deux parties travailleront ensemble pour soutenir la croissance des petites et moyennes entreprises et l’écosystème des start-up marocaines.
La délégation a également eu des entretiens avec des entrepreneurs britanniques qui souhaitent lancer d’importants investissements dans les provinces du sud du Royaume.

Lire aussi:  Indicateurs hebdomadaires de Bank Al-Maghrib en cinq points principaux

Marrakech, 2023-07-16 18:01:34 (Maroc-Actu) –