Accueil Divertissements Les lauréats de la troisième édition du Festival du film arabe de...

Les lauréats de la troisième édition du Festival du film arabe de Casablanca sont annoncés

186
0

Mardi soir dernier, au complexe culturel Mohamed Zafzaf de Casablanca, le rideau est tombé sur les activités de la troisième session du Festival du film arabe, en annonçant les films ayant remporté les prix des deux compétitions officielles : la Compétition courts métrages et la Compétition de longs métrages.
Avant cela, la cérémonie de clôture, qui a été activée par l’actrice marocaine Maryam Bakouche, a été lancée, avec le lien publicitaire du festival, suivi d’une présentation vidéo qui rappelle les moments les plus forts de cette nouvelle session du festival, dont les activités ont embrassé le culturel véhicules Mohamed Zafzaf (spectacles de concours, ateliers de formation) et Anfa (spectacles panoramiques) et Soraya Al-Saqqat (spectacles panoramiques). ) et l’hôtel Palace Anfa, puis paroles des animateurs des trois ateliers : le réalisateur tunisien Mervat Kammoun (atelier de réalisation), le scénariste égyptien Mohamed Abdel Khaleq (atelier d’écriture de scénario), et l’acteur, auteur et metteur en scène marocain Mohamed El Horr ( atelier de théâtre).
Après cela, une vidéo des courts métrages en lice pour les trois prix du concours a été projetée avant que les membres du jury (le Marocain Abdel Salam El Klai, le Tunisien Mervat Kammoun, le Syrien Rosh Abdel Fattah) ne montent sur scène pour annoncer les lauréats.
Prix ​​​​du concours de courts métrages:
Les résultats des délibérations du jury du concours de courts métrages, présidé par le réalisateur marocain Abdeslam Al-Kalaai, ont été les suivants :
Grand Prix : Le film marocain « Jours de printemps » d’Imad Badi a remporté.
Prix ​​de la réalisation : Le film égyptien « Ce que nous ne savons pas sur Maryam » a été décerné à Mourad Mostafa.
Prix ​​du scénario : Le film libanais « Echoes » de Julian Kobry l’a remporté.
Note spéciale : Subventions pour le film syrien « Il y a beaucoup d’histoires sur les abeilles » de Sewar Zarkali.
A noter que cette première compétition, à laquelle ont participé 19 courts métrages de différents pays arabes, dans laquelle ils n’ont pas eu la chance de remporter un prix ou une mention pour les films suivants : « Scaffold » de Bilal Bali (Tunisie), « Sarah ” d’Alaa Abu Farraj (Syrie), Explicit infiltration” de Sami Telili (Tunisie), “March 2020 Star” de Laila Misfer (Maroc), “Joy” de Fayza Amba (Arabie Saoudite), “You and Me” d’Asmaa Abu Saada (Jordanie), « Un long voyage » d’Ali Kazem (Irak), « Hymnes sur le pont » de Saddam Siddiq (Soudan), « Porte sur le monde » d’Abdel-Rahman Mahmoud (Égypte), « Conversations avec une actrice » de Stephen Khattar (Liban), « A Sea » de Wissam Al-Jaafari (Palestine), « Silence Aida » d’Ahmed Al-Masoudi (Maroc), « Arnous » de Samer Al-Batikhi (Jordanie), « Then They Burn the Sea » de Majid Al-Rumaihi (Qatar), « Small Dream » de Sara Al Shehhi (Émirats Arabes Unis).
Prix ​​​​du concours de longs métrages:

Lire aussi:  À quelle heure la série The Adam Project de Netflix sort-elle en Amérique latine et en Espagne ?


Avant l’annonce de ces récompenses par le jury présidé par le réalisateur égyptien Khairy Bishara et les membres du Palestinien Muhammad Qablawi, du Marocain Iman Al-Misbahi, du Libanais Fadi Abi Samra et de l’Egyptienne Dalia Al-Behairy, une vidéo a été des neuf films (fiction et documentaire) en lice pour les six prix de ce concours. Les résultats de la délibération du comité ont été les suivants :
Le Grand Prix, le Prix de la réalisation et le Prix du diagnostic féminin (Karam Al-Taher) : le film jordanien « Farah » de la réalisatrice Dareen Salam a remporté.Prix ​​du jury, Prix du scénario et Prix du diagnostic masculin (Samir Qwaismi) : remportés par le film marocain « Entre les vagues » réalisé par Hedi Ould Mohand.
Mention spéciale : Bourses pour le film égyptien « La valeur d’une heure », réalisé par Manal Khaled.
Mention spéciale : Bourses pour le film saoudien « Bottles » réalisé par Ragheed Al-Nahdi, Noura Al-Mawlid, Ruba Khafaji, Fatima Al-Hazmi et Nour Al-Amir.
Les autres films participant à cette compétition sont : « Qurban » de Najib Belkadi (Tunisie), « Kalshi Mako » de Maysoon Al-Bajaji (Irak), « The Road » d’Abdel Latif Abdel Hamid (Syrie), « The Blue Prisoners » de Zina Daccache (Liban), « Sola » de Salah Essaad (Algérie).
A noter que le programme de la troisième session du Festival du film arabe de Casablanca prévoyait, outre les projections et débats des films des deux compétitions, un colloque sur le thème « Cinéma de la diaspora arabe », au cours duquel des Palestiniens le réalisateur Rashid Mashharawi, le critique libanais Ibrahim Al-Aris, le réalisateur palestinien Muhammad Qablawi et d’autres ont participé, et Master Class avec le réalisateur marocain Abdessalam El-Kalaai et Master Class avec Rashid Mashharawi et les honneurs (Mohamed Khoei, Khairy Bechara, Rashid Mashharawi) et la projection du film « Diaries of Gabriel Street » de Rashid Mashharawi (lors de la cérémonie d’ouverture) et des projections cinématographiques (panorama arabe et panorama marocain) en dehors des deux compétitions dans les lustres Anfa et Compound Scattered.
Les spectacles panoramiques marocains comprenaient les longs et courts métrages suivants : « Androman » d’Ezz Al-Arab Al-Alawi, « The Last Battle » de Mohamed Fekran, « Mica » d’Ismail Ferroukhi, « Seasons of Thirst » de Hamid Al-Zogi , « Sur la route » de Mounir Abbar, « Burqa » de Wahid Al-Sanouji, « Les cordes de l’affection » de Wejdan Khaled, « Ziad » de Yassin Al-Mujahid. Quant aux panoramas arabes, ils comprenaient les films suivants : « A Bitter Day and a Sweet Day » de Khairy Bishara (Égypte), « Madness » de Ma’an et Yasser Bin Abdul Rahman (Arabie saoudite), « A Tale in Damascus » d’Ahmed Ibrahim Ahmed (Syrie), « The Knower » d’Ahmed Alaa. Al-Deeb (Égypte), « Galina Mosul » de Salem Musa (Irak), « Hayat » de Mervat Al-Madini Kamon (Tunisie), « This World is Wonderful » de Hamoud Fares (Koweït).

Lire aussi:  The Terminal List, la série de Chris Pratt a maintenant une date de première sur Prime Video

> Ahmed Sigilmassi

Marrakech, 2022-10-20 10:33:47 (Maroc-Actu) –

Article précédentAl Hoceima Theatre Club présente la première de sa nouvelle œuvre théâtrale « Takhrifen / Takhreef Duo »
Article suivantAl Akaria Development Group adopte une nouvelle stratégie pour renforcer ses différents projets immobiliers