Accueil L'International Plus de 100 personnes blessées lors d’un bombardement russe à Mariupol

Plus de 100 personnes blessées lors d’un bombardement russe à Mariupol

1097
0

Les autorités ukrainiennes affirment que les troupes russes ont occupé Trostianets dans la province de Sumy et des régions de Kherson.

Marrakech, 2 Mar. (Maroc-Actu) –

Plus de 100 personnes ont été blessées lors de frappes aériennes russes dans la ville de Marioupol, au sud-est de l’Ukraine, l’un des foyers de combats de ces derniers jours dans le cadre de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

« Malheureusement, nous avons reçu de mauvaises nouvelles. Le nombre de civils blessés augmente chaque jour. Aujourd’hui, il y a 128 personnes dans nos hôpitaux. Nos médecins ne vont même plus chez eux. Ils se battent pour la vie des habitants de Mariupol. Les médecins sont aussi nos héros », a déclaré le maire de Mariupol, Vadim Boychenko, lors d’un message vidéo adressé à la population mercredi.

« Cet après-midi, nous avons reçu un autre coup. Une attaque avec des armes militaires, et une attaque avec des roquettes qui ont volé vers nos zones résidentielles. Et malheureusement, il y a eu des tirs d’artillerie lourde dans la zone résidentielle de Kirov », a souligné M. Boychenko, comme le rapporte l’agence de presse Unian.

Lire aussi:  Turquie - La Turquie ferme le détroit du Bosphore après avoir détecté une éventuelle mine

« Il y avait de la lumière dans la ville, les communications mobiles ont été rétablies autant que possible. Le soir, nous avons fait du pain. Il y avait 26 tonnes de pain dans nos magasins », a souligné le maire après avoir donné le bilan des victimes.

Les troupes russes ont saisi le port fluvial et la gare ferroviaire de la ville ukrainienne de Kherson, qui compte environ 280 000 habitants, a déclaré le maire de la ville, Igor Kolyhav.

Cette information, publiée par le journal « The Kiev Independent », n’a pas été officiellement confirmée par les autorités ukrainiennes, et a été avancée par la chaîne américaine CNN, qui a souligné que les véhicules militaires russes sont entrés dans Kherson après un bombardement intense.

Lire aussi:  Ukraine - Le Congrès américain ouvre la porte à un embargo sur le pétrole russe

Ailleurs dans le pays, trois colonnes de forces russes auraient occupé la ville de Trostianets dans la province de Sumy et démoli la porte du bâtiment historique de la Cour Ronde, selon « The Kiev Independent ».

Un rapport du chef de l’administration militaire de la région de Sumy, Dimitro Zhivitski, a confirmé que pendant le siège, les forces russes ont détruit une galerie d’art et coupé toutes les lignes électriques, laissant la ville sans internet, télévision et radio, a rapporté le diffuseur ukrainien Suspilne.

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné une offensive militaire contre l’Ukraine le 24 février, quelques jours après avoir reconnu l’indépendance des régions rebelles de Donetsk et de Louhansk.

Article précédentUn hydrogel « salé » recueille des litres d’eau dans l’air en 24 heures
Article suivantStellantis prévoit de doubler ses revenus pour atteindre 300 milliards par an d’ici à 2030.