Accueil Divertissements Sa Majesté le Roi Mohammed VI accorde son haut patronage à la...

Sa Majesté le Roi Mohammed VI accorde son haut patronage à la 13ème édition du Festival du Théâtre Arabe de Casablanca

285
0

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a bien voulu inscrire la treizième session du Festival de Théâtre Arabe, sous son haut patronage, couronnant la joie des dramaturges arabes participant à cette session de cette haute distinction qui donne à la fréquentation du festival une double importance, et indique Sa La croyance de Majesté dans l’importance de l’événement d’une part et l’importance du théâtre dans la vie de Notre nation d’autre part.
La treizième session, organisée par l’Autorité du Théâtre Arabe en coopération avec le Ministère Marocain de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, illuminera les théâtres de Casablanca du 10 au 16 janvier 2023, avec la participation de 16 représentations théâtrales arabes du meilleur théâtre arabe spectacles, dont douze concourent pour la plus haute distinction du théâtre arabe. Prix ​​de Son Altesse Cheikh Dr. Sultan bin Muhammad Al Qasimi, et en présence de plus de 500 dramaturges, participant à une grande conférence intellectuelle, que l’autorité a consacrée aux expériences théâtrales marocaines et questionnant le renouvellement et l’extension de celles-ci, ainsi que l’encadrement les nombreux ateliers destinés à la jeunesse théâtrale marocaine, en plus des séminaires critiques appliqués, et un symposium judiciaire pour un concours de recherche scientifique théâtrale, et le cours verra également la naissance de douze livres sur le théâtre marocain, et les activités de ce cours, qui fonctionne 16 heures par jour, sera diffusé directement via des sites Web et des moyens de communication, afin que les dramaturges du monde entier puissent le suivre.
Le secrétaire général de l’Autorité du théâtre arabe, Ismail Abdullah, a déclaré à cette occasion : « Nous avons honoré Sa Majesté le Roi Mohammed VI de cet honneur, afin que le festival soit couronné de deux distinctions honorables, l’honneur du patronage de Son Majesté Mohammed VI, et l’honneur du patronage de Son Altesse Cheikh Dr. Sultan bin Muhammad Al Qasimi, membre du Conseil Suprême de la Fédération. Les Émirats arabes unis, et autant de fierté et de grandeur que nous ressentons à la suite de ce parrainage, autant que nous ressentons la grande responsabilité qui nous est confiée, nous avons donc tenu à cette session, comme aux sessions précédentes, que le festival être une date pour les meilleures productions théâtrales arabes, parce que nous travaillons pour un théâtre nouveau et renouvelé.
Le Secrétariat général de l’Autorité du théâtre arabe avait précédemment révélé les spectacles de théâtre arabe qualifiés pour participer à la treizième session du Festival de théâtre arabe de Casablanca, après avoir reçu le rapport du Comité arabe de visionnage et de sélection des spectacles. Ce comité a été formé par le professeur Hakim Harb de Jordanie, le Dr Saeed Karimi du Maroc, le Dr Moez Merabet de Tunisie, le Dr Ali Mahmoud Al-Sudani d’Irak et le Dr Youssef Aydabe du Soudan.
Le comité a examiné 203 dossiers soumis par des dramaturges de tout le monde arabe, et le comité a soumis son rapport, qui comprenait les performances qualifiées. Le comité a également ajouté dans son rapport qu’il avait surveillé avec fierté des dizaines de représentations théâtrales qui méritent l’attention et qui portaient des visions créatives remarquables. Arabe et humain en général.
Dans ce contexte, le responsable du comité, le Dr Youssef Aydabe, a déclaré : « La tâche était délicate et difficile, car seulement seize spectacles doivent être sélectionnés dans les deux volets du festival, et le comité a trouvé un haut niveau de compétition qui a fait la piste de compétition pour le prix de Son Altesse Sheikh Dr. avec la plupart des performances du festival.
Pour sa part, le secrétaire général de l’Autorité du théâtre arabe, Ismail Abdullah, a salué le comité de sélection qui a accompli un travail important et délicat, soulignant le souci constant de l’Autorité que son travail au service du théâtre arabe soit un travail collectif dans lequel Les dramaturges arabes participent à façonner leur scène. Le Secrétaire général a également salué le haut niveau de coopération dont fait preuve le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication du Royaume du Maroc.
Les offres participantes étaient les suivantes :
Offres de première piste

Lire aussi:  La fin de la série Massacre à la tronçonneuse de Netflix : Leatherface meurt-il ?

1. « iMedia » écrit et réalisé par Suleiman Al-Bassam. Bande de Suleiman Al-Bassam. Koweit.
2. « Supermarché » écrit par Dario Fo, réalisé par Ayman Zidan, Direction des Théâtres et de la Musique. Syrie.
3. « A Time Lapse », écrit et réalisé par Mahmoud Al Zaghoul. Jordan.
4. « What the Hell Am I Doing Here » écrit et réalisé par Caroline Accad. bande de cuisine. Egypte.

Suivre deux offres
(offres de concours)

1. « Al-Jathoom » écrit par Wafaa Ibrahim Shawes. Réalisé par Abdelkader Azouz. Théâtre national algérien. Algérie.
2. « Al-Rouba » écrit et réalisé par Hammadi Al-Wahaibi. Centre des Arts Dramatiques et du Spectacle de Kairouan. Tunisie.
3. « Amal » écrit et réalisé par Jawad Al-Asadi. La troupe nationale d’acteurs. Irak
4. « Je suis le roi », écrit par Tawfiq al-Hakim. Préparé par Reda Naji. Moez Hamza. Salmine Productions. Tunisie.
5. « Brenda », écrit et réalisé par Ahmed Amin Al-Sahel. La mémoire des anciens est la mémoire d’une ville. Maroc.
6. « The Lost », écrit par Nizar Al-Saeedi / Abdel-Halim Al-Masoudi. Réalisé par Nizar Al-Saeedi. Production d’art Fanar. Tunisie
7. « Hadayek al-Asrar », écrit et réalisé par Muhammad al-Hur. Théâtre d’Akon. Maroc.
8. « Dispute », écrit et réalisé par Muhannad Hadi. La troupe nationale d’acteurs. Irak.
9. « Le jour est passé », écrit par Ismail Abdullah. Réalisé par Muhammad Al-Amiri. Théâtre national de Charjah. ÉMIRATS ARABES UNIS.
10. « Sha Ta Ra » de Saeed Abernous. Réalisé par Amine Nassour. La vision du théâtre. Maroc.
11. « Ce qui vous reste » de Ghassan Kanafani. Réalisé par Abdul Majeed Al-Hawas. Aphrodite. Maroc.
12. « Dead is dead », écrit et réalisé par Ali Abdel-Nabi Al-Zaidi. Studio de production artistique de Dunya. Irak.

Lire aussi:  Benedict Cumberbatch répond aux critiques homophobes concernant Le pouvoir du chien : "Agressivité, colère et frustration".

Mots clés

13, le sixième, session, le haut, Arabe, Roi, à Casablanca, sa majesté, parrainant, Ali, pour le festival de théâtre, Mohamed, accorde

Marrakech, 2022-12-08 18:06:54 (Maroc-Actu) –

Article précédentNomination de Latifa Ahrar à la direction de l’Institut supérieur d’art dramatique et d’animation culturelle
Article suivantPrix RSF : La lutte contre le viol, « moins sexy » que la liberté de la presse ?