Accueil Sciences & Tech Signature à Rabat d’un accord sur les règles d’usage éthique des technologies

Signature à Rabat d’un accord sur les règles d’usage éthique des technologies

203
0

Récemment, à Rabat, un accord (REUT) a été signé portant sur l’établissement des règles d’utilisation éthique des technologies, entre le Comité National de Contrôle de la Protection des Données Personnelles, le Comité pour le Droit d’Accès à l’Information et l’« École de Guerre économique » à Rabat.
Cet accord, qui a été paraphé par le président du Comité national de contrôle de la protection des données personnelles et du Comité pour le droit d’accès à l’information, Omar Al-Sagrouchani, et le représentant de « l’École de guerre économique » à Rabat, Ali Mutayeb, a pour objectif d’accompagner la communauté éducative à travers des formations et des sensibilisations sur la question du respect des données personnelles.
A cette occasion, Al-Saghrouchani a confirmé, dans une déclaration à la Presse maghrébine arabe, que cet accord, conclu avec une institution de référence dans le domaine de l’intelligence économique et des règles d’usage éthique des technologies, vise à sensibiliser les dangers d’une utilisation contraire à l’éthique des technologies, notamment en ce qui concerne les « deep fakes ». Et des « fausses nouvelles ».
Il a ajouté que le comité cherche à travailler avec « l’École de guerre économique » de Rabat pour fournir des explications aux étudiants et stagiaires sur les mécanismes à l’origine de la propagation des « deep fakes » et des « fausses nouvelles », et se concentrer sur les approches qui doivent être adoptées. être adoptées pour limiter l’impact négatif de ces usages technologiques.
De son côté, Mutayeb a souligné que l’accord vise à sensibiliser et à éduquer à la souveraineté dans le domaine de l’information, à travers des thèmes à caractère stratégique que l’« École de guerre économique » de Rabat propose à ses étudiants, ajoutant que cet accord vise également lutter contre la désinformation dans les médias et protéger les données dans un souci de bonne gouvernance.
Le Comité National de Contrôle de la Protection des Données Personnelles a été créé en application de la loi 08-09 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l’égard des traitements de données à caractère personnel. Elle a pour mission de vérifier que le traitement des données personnelles est effectué licitement et qu’il ne porte pas atteinte à la vie privée, aux droits de l’homme ou aux libertés.
De son côté, le Comité pour le droit d’accès à l’information, créé en vertu de la loi n° 31.13, vise principalement à assurer le bon exercice du droit d’accès à l’information et à émettre des recommandations et des propositions afin d’améliorer la qualité de l’information. procédures d’accès à l’information.
Quant à « l’École de guerre économique » de Rabat, qui est la première branche internationale de l’École de guerre économique de Paris, elle vise à doter les décideurs africains de méthodes d’analyse et de gestion de l’information et de l’influence, leur permettant de penser différemment et faire face aux défis économiques, stratégiques et sécuritaires.

Lire aussi:  Nokia continue de mettre l'accent sur la durabilité de ses smartphones avec les nouveaux appareils de la série C.

Marrakech, 2024-03-04 18:06:43 (Maroc-Actu) –

Article précédentLe Koweït célèbre le 62e anniversaire de son indépendance
Article suivantThéâtre marocain entre sacre et clownerie