Accueil L'International UE – Le Parlement européen demande des « mesures efficaces » pour lutter contre...

UE – Le Parlement européen demande des « mesures efficaces » pour lutter contre le racisme dans les médias

814
0

Marrakech, 8 Mar. (Maroc-Actu) –

Le Parlement européen a adopté mardi une résolution dénonçant la « rhétorique raciste » dans certains médias et appelant à des « mesures efficaces » pour empêcher la diffusion de la rhétorique qui stigmatise ou dépeint de manière négative des groupes raciaux ou ethniques.

Les députés demandent que des mesures soient mises en place pour prévenir les discours de haine ou les faux récits, et invitent la Commission européenne et les pays à suspendre le financement public des médias qui sont « reconnus par les régulateurs compétents comme incitant à la haine et à la xénophobie ».

En outre, selon un communiqué de presse du Parlement européen, les États membres ont été encouragés à « combattre les préjugés dans les livres scolaires et autres supports pédagogiques », ainsi que dans les films et programmes destinés aux enfants et aux jeunes.

Lire aussi:  Vatican.- Le journal du Vatican fait sa couverture sur "l'heure la plus sombre" de l'attaque russe en Ukraine

Les députés souhaitent que les programmes d’enseignement soient revus en mettant l’accent sur « l’éradication des stéréotypes et l’intégration des minorités et de leur contribution au patrimoine européen », ainsi qu’en montrant leur engagement à éradiquer la ségrégation raciale et ethnique qui existe encore dans certains États membres.

Les députés ont également exprimé leur engagement en faveur de la « tolérance zéro » à l’égard du racisme, des discours de haine et de la violence dans le sport et ont exhorté la Commission, les États membres et les fédérations sportives à « adopter des sanctions et des mesures efficaces pour soutenir les victimes », ainsi que des mesures visant à « protéger les athlètes qui dénoncent le racisme contre les représailles ».

Lire aussi:  Ukraine - La Russie estime le nombre de réfugiés arrivant d'Ukraine à environ 285 000, la plupart provenant de Donetsk et de Lugansk.

La résolution a été adoptée au Parlement européen par 495 voix pour, 109 voix contre et 92 abstentions. Selon l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne, 45 % des personnes d’origine nord-africaine, 41 % des Roms et 39 % des personnes d’origine afro-subsaharienne sont victimes de discrimination ethnique ou liée à l’immigration.

Article précédentCharlie Cox (Daredevil) choisit son Spider-Man favori après No Way Home
Article suivantLe gouvernement approuve un décret royal visant à réglementer les services de recharge des voitures électriques