Accueil Economie Une réunion à Fès évoque la réalité et les perspectives du secteur...

Une réunion à Fès évoque la réalité et les perspectives du secteur du bâtiment et des travaux publics

423
0

Avant-hier, lundi, à Fès, s’est tenue une réunion sur le thème « Le secteur du bâtiment et des travaux publics : état des lieux et perspectives pour affronter la conjoncture actuelle », à l’initiative du bureau régional de l’Université nationale du bâtiment et Travaux Publics dans la région de Fès-Meknès.
Cette réunion de communication, à laquelle ont participé les maîtres d’ouvrage de la région, intervient au moment où le gouvernement a engagé une série de réformes législatives et réglementaires visant à renforcer la transparence et la bonne gouvernance dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, notamment par revoir les textes appliqués aux marchés publics.
La rencontre a permis aux participants de faire le point sur les difficultés rencontrées par les professionnels aux niveaux national et régional, exacerbées par les crises liées au « Covid 19 » et à la guerre en Ukraine.
Ils ont souligné, entre autres, les prix élevés et les difficultés d’approvisionnement ; Ce qui a entraîné une augmentation significative des coûts de production.
Les intervenants ont souligné que ces difficultés ont eu et auront des effets négatifs sur le secteur en matière d’emploi, en l’absence de mesures concrètes pour remédier à cette situation.
Le président de l’Université nationale du bâtiment et des travaux publics, Mohamed Mahboub, a souligné dans une déclaration à (M24), la chaîne d’information affiliée à l’Agence Maghreb Arabe Presse, les grands avantages apportés par le nouveau décret sur les marchés publics, notant que le ce dernier « facilitera et encouragera l’entrée d’entrepreneurs dans le secteur ».
Il a souligné que le gouvernement a entrepris des réformes législatives et réglementaires pour assurer une plus grande transparence et une meilleure gouvernance, notamment en revoyant les textes relatifs à la conclusion des marchés publics, notant que ces derniers ont été mis en œuvre en étroite collaboration avec les acteurs du secteur.
Il a rappelé que le décret relatif aux marchés publics a été approuvé par le Conseil de gouvernement le 29 décembre 2022. Il sera prochainement publié au Journal officiel.
Mahboub a souligné que ce texte comporte de nombreuses évolutions, dont l’adoption de la « meilleure offre » en termes de qualité, qui a remplacé le « prix le plus bas », notant que ce nouveau décret mettra fin à cette pratique de la concurrence au prix le plus bas qui a conduit à la faillite de nombreuses entreprises. .
Dans un communiqué similaire, le responsable du bureau régional de l’Université nationale du bâtiment et des travaux publics de la région Fès-Meknès, Mohamed Moufid, a indiqué que cette réunion de communication s’inscrit dans le cadre des rencontres régionales organisées par le bureau, qui vise sensibiliser les contractants aux principaux services fournis par l’université.
Le même responsable a souligné que cette rencontre vise également à renforcer les partenariats de l’Université nationale du bâtiment et des travaux publics régionaux avec les institutions publiques et les organismes professionnels afin de soutenir l’entrepreneuriat pour créer un véritable dynamisme économique.
Cette rencontre a été marquée par la signature de deux conventions de partenariat sur « le conseil et l’expertise sociale » et « le conseil et l’expertise juridique ».
A cette occasion, une présentation a été faite sur les difficultés de contracter et les mesures de prévention et de protection.

Lire aussi:  Lancement d'une plateforme numérique de soutien financier aux établissements d'hébergement touristique touchés par le séisme d'Al Haouz

Marrakech, 2023-03-21 18:31:54 (Maroc-Actu) –

Article précédentLe Conseil Economique, Social et Environnemental recommande un modèle national d’exploitation des minerais stratégiques et critiques
Article suivantLe Maroc appelle à un recentrage des dépenses de protection sociale et de soutien du revenu