Accueil Economie Akhannouch confirme que les exportations marocaines ont augmenté et atteint une croissance

Akhannouch confirme que les exportations marocaines ont augmenté et atteint une croissance

265
0

Le Premier ministre Aziz Akhannouch a déclaré que les politiques sectorielles marocaines ont obtenu des résultats importants dans le domaine des exportations, qui traduisent le fort soutien de l’Etat au tissu économique national et au développement d’une offre nationale d’exportation de grande qualité et compétitive. Un communiqué publié à l’issue de la réunion du cabinet, aujourd’hui jeudi, indique qu’une présentation faite par la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fattah Al-Alawi, sur la « situation des exportations », a souligné que les exportations ont augmenté en 2021 d’environ 24%, par rapport à 2020, grâce aux efforts d’amélioration de l’offre. exploitable.

Le ministre a indiqué que le taux de couverture est passé de 56,8% en 2017 à 62% en 2021. Le même communiqué indique que le Conseil de gouvernement suit les présentations sectorielles sur « l’état des exportations jusqu’à fin 2021, puis leur état depuis le début de 2022 à fin février, et les attentes à leur égard. Jusqu’à la fin de l’année en cours, qui a été présentée par Mohamed Seddiqi, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche, du Développement Rural, des Eaux et Forêts, Riad Mazour, Ministre de l’Industrie et du Commerce, Fatima Zahra Amour, Ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Social et de la Solidarité Economie, et Ghaith Mazour, Ministre Délégué auprès du Président du Gouvernement chargé de la transition numérique et de la réforme de la gestion.

Selon le même communiqué, les offres déposées constatent que les exportations marocaines connaissent un élan remarquable qui traduit un dynamisme économique important. Le volume des exportations marocaines en 2021 s’est élevé à plus de 326 milliards de dirhams, soit une augmentation de 24,3% par rapport à 2020. Les exportations marocaines ont également augmenté de 14,9% par rapport à fin 2019 (la période avant la crise du Covid-19). Les exportations marocaines ont poursuivi la même dynamique au cours du premier mois de 2022, qui a enregistré une augmentation de 23% des exportations par rapport au même mois de 2021.

Lire aussi:  Le Maroc prend des mesures directes pour protéger les entreprises des répercussions

Le volume des exportations marocaines continue d’augmenter, note la même source, soutenu par le dynamisme de la marque « Made in Morocco ». Les indicateurs indiquent également une reprise plus rapide que prévu après « Covid-19 », notamment grâce au dynamisme connu par les principaux secteurs exportateurs du Royaume. Le secteur automobile a maintenu ses capacités compétitives en enregistrant une hausse de ses exportations de 15% par rapport à 2020, atteignant 83,8 milliards de dirhams. Quant aux exportations de phosphates et de leurs dérivés, elles ont plus que doublé, atteignant 79,9 milliards de dirhams à la suite de la hausse des prix sur le marché mondial, ce qui représente une hausse de 57%. Par rapport à 2020. S’agissant des produits agro-alimentaires, les exportations ont augmenté de 9% par rapport à 2020, atteignant un total de 68,4 milliards de dirhams. Cette évolution est attribuée à la forte demande de ventes de l’industrie agro-alimentaire. Au niveau du textile et du cuir, il a pu réaliser des exportations d’une valeur de 36,3 milliards de dirhams, enregistrant une hausse de 21% par rapport à 2020, le secteur marocain du textile ayant démontré sa compétitivité dans une période marquée par les répercussions de la crise sanitaire.

Lire aussi:  Les prix des matières premières enregistrent la plus forte hausse en 50 ans

Pour sa part, le secteur de l’industrie aéronautique a enregistré une hausse de 12% par rapport à 2020, enregistrant 15,4 milliards de dirhams, faisant preuve de résilience dans un contexte mondial affecté par la perturbation du transport aérien. Quant aux exportations d’électronique électrique, elles ont enregistré une évolution de 10% par rapport à 2020, en atteignant un total de 13,3 milliards de dirhams ; Ce secteur connaît un dynamisme important avec la reprise des industries automobile et aéronautique suite à la crise du Covid-19.

Quant au secteur de l’artisanat, les exportations ont augmenté de 31% entre janvier et février 2022, par rapport à la même période en 2021. Afin de réaliser le potentiel réel de l’offre marocaine, le gouvernement a élaboré une stratégie pour suivre le rythme de les acteurs du secteur à réaliser un chiffre d’affaires pouvant aller jusqu’à 5 milliards de dirhams à l’horizon 2030. Le secteur de la manutention et de la sous-traitance s’est distingué par sa résilience durant la période de crise sanitaire, puisque sa croissance annuelle n’a pas été significativement affectée. Le nombre de transactions sectorielles au niveau des exportations a connu un développement remarquable depuis 2015 (13,5 milliards de dirhams). L’investissement total estimé dans ce domaine s’est élevé à 1,6 milliard de dirhams.

Vous pouvez également être intéressé

Le Comité supérieur maroco-mauritanien conclut ses réunions par un consensus politique et des accords

Le Premier ministre marocain Aziz Akhannouch approuve les « nominations de haut niveau »

Marrakech, 2022-03-18 12:10:29 (Maroc-Actu) –

Article précédentLes cours financières de la Cour suprême des comptes ont rendu 287 arrêts
Article suivant80 millions d’utilisateurs seront concernés par l’interdiction de service dans