Accueil Economie Bank Al-Maghrib et l’Autorité marocaine du marché des capitaux mettent en garde...

Bank Al-Maghrib et l’Autorité marocaine du marché des capitaux mettent en garde les Marocains contre les sociétés de vente pyramidale

301
0

Bank Al-Maghrib et l’Autorité marocaine du marché des capitaux ont renouvelé leur mise en garde aux Marocains contre les entreprises qui obtiennent de l’argent du public par des moyens illégaux, tout en promettant de réaliser un rendement exceptionnel.
Une communication aux deux organes, dont copie a été reçue par le journal, indique : « Bank Al-Maghrib et l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) mettent en garde contre les entreprises qui pratiquent le système dit de vente hiérarchique interdit par l’article 58 du Loi 08.31 déterminant les mesures de protection des consommateurs », notant que ces pratiques commerciales sont représentées dans En incitant le client impliqué dans ce système à attirer d’autres clients et en les trompant des bénéfices réalisés grâce à l’augmentation continue du nombre de clients attirés, et que les bénéfices des membres de ce système sont extraits des sommes perçues par les nouveaux clients.
La même source a précisé que le système de vente hiérarchique diffère du système de vente indirecte ou du système de vente par l’intermédiaire d’un réseau de distributeurs, qui est légalement autorisé et qui repose sur le partage de commissions résultant d’opérations réelles pour la vente de produits ou services achevés. .
Bank Al-Maghrib et l’Autorité marocaine du marché des capitaux ont déclaré qu’en dépit de leurs avertissements aux Marocains, il y a une présence continue de ces sociétés actives via Internet et les médias sociaux, où elles obtiennent de l’argent du public et le déposent sur des comptes ouverts auprès de banques et promet de réaliser des rendements exceptionnels en investissant ces fonds dans des activités de financement liées à la production de biens ou de services.
Dans le même contexte, Bank Al-Maghrib et l’AMMC ont précisé que toute activité de collecte de fonds auprès des citoyens ou d’invitation à y souscrire doit être soumise au cadre légal en vigueur, et ont indiqué que l’exercice des activités précitées nécessite l’obtention d’une autorisation préalable selon le cas devant L’autorité compétente, à savoir la Banque du Maroc ou l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux.
Les deux instances ont souligné la nécessité pour les citoyens marocains de vérifier la disponibilité de cette société qui fournit ces services, avec une licence pour exercer son activité, avant de remettre de l’argent ou de faire des investissements dans le but de réaliser des bénéfices financiers, en s’assurant que le nom de cette société figure sur le site Internet de Bank Al-Maghrib ou de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux. En tant qu’entreprise agréée, ils ont souligné que l’agrément reste nécessaire pour être associé à un régime qui s’applique aux entreprises qui reçoivent des fonds du public et permette de protéger les déposants et les épargnants des risques, et que l’absence d’agrément est synonyme d’absence de protection juridique qui sécurise les fonds remis à ces sociétés.
Selon la même source, Bank Al-Maghrib et l’Autorité marocaine du marché des capitaux tiennent à mettre en garde les citoyens contre les offres de placement d’argent associées à des taux de profit et de rendement exceptionnellement élevés, par rapport à ce qui est proposé par les marchés financiers, soulignant que certaines entreprises s’appuyer sur un système de fraude appelé « Ponzi » à travers lequel collecter des fonds auprès des abonnés tout en les tentant avec des bénéfices qui ne reflètent pas la réalité économique.
Bank Al-Maghrib et l’AMMC ont expliqué, à cet égard, que les bénéfices versés aux investisseurs les plus anciens sont en fait financés par les flux d’argent collectés auprès des nouveaux investisseurs par le biais d’un système de bonus visant à attirer de nouveaux investisseurs de façon continue, et donc ce sont les nouveaux investisseurs qui tardent à récolter les bénéfices et supportent les pertes de ce système.

Lire aussi:  Le groupe mondial ALTEN renforce sa position au Maroc

Marrakech, 2022-08-30 19:54:36 (Maroc-Actu) –

Article précédentL’ouverture du Théâtre National Libanais à Tripoli avec une participation arabe et étrangère
Article suivant« The Sixth Boy » et le film marocain « The Caftan Blue » primés au Festival du film francophone d’Angoulême