Accueil Economie Des pesticides nocifs pour la santé humaine empêchent l’entrée du poivre marocain...

Des pesticides nocifs pour la santé humaine empêchent l’entrée du poivre marocain au Portugal

135
0

Mardi soir, les autorités portugaises ont interdit l’entrée du poivre marocain, car il contient un pourcentage élevé de résidus de l’insecticide « Fenazaquin », qui provoque des irritations de la peau et des muqueuses chez l’homme et des troubles respiratoires et du système nerveux central.
Selon le site officiel du Système d’Alerte Rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF), le dossier n° 2023.8726 du 18 décembre confirme qu’après avoir effectué un contrôle officiel aux frontières, il a été découvert que le poivre marocain contient un pourcentage de l’insecticide (acaricide phénazaquine) à une concentration de 0,051 mg/kg – ppm, en soulignant que le résidu maximal ne doit pas dépasser 0,01 mg/kg – ppm.
La notification du RASFF indique qu’après l’interdiction d’importation du poivre marocain, un ordre a été émis pour détruire le poivre marocain afin d’éviter qu’il n’atteigne le marché.
La phénazquine, acaricide et insecticide à effet rémanent prolongé, est indiquée contre les acariens phytophages et les aleurodes par contact et ingestion. Il affecte le métabolisme des acariens en inhibant la chaîne de transport d’électrons mitochondriaux. Elle produit une paralysie très rapide des centres nerveux sous toutes les formes en mouvement : action d’un choc violent.
Chez l’homme, ce pesticide provoque des irritations de la peau et des muqueuses ainsi que des troubles du système respiratoire et du système nerveux central.

Lire aussi:  Le Forum International de l'Agriculture au Maroc dévoile le pavillon du village entrepreneurial naissant

Abdel Samad, Dunedin

Marrakech, 2023-12-19 18:56:45 (Maroc-Actu) –

Article précédentGames for Earning (P2E), fraude au nom de la charité et deepfakes de votes
Article suivantLa presse écrite au Canada reçoit les deux tiers des contributions de Google.