Accueil Sciences & Tech Forum.. L’amélioration de la compétitivité du secteur marchand dépend de la bonne...

Forum.. L’amélioration de la compétitivité du secteur marchand dépend de la bonne utilisation des moyens technologiques

636
0

Les participants à la première session du Forum régional du commerce de la région de Marrakech-Safi, qui a débuté ses travaux avant-hier, mardi, dans la métropole de l’océan, ont souligné que le renforcement de la compétitivité du secteur marchand dépendait de la bonne utilisation des moyens technologiques.
Lors du forum organisé par la Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services de la région Marrakech-Safi, les 20 et 21 juin, à la Cité des Arts et de la Culture de la métropole de l’océan, sous le slogan « La numérisation est un levier de base pour la réhabilitation du secteur marchand », les participants ont souligné la nécessité d’une bonne utilisation des équipements technologiques, d’une manière qui renforce la compétitivité du commerce, notamment le commerce de proximité, et l’aide à accroître ses ressources et à consolider son chiffre d’affaires.
Dans une allocution de circonstance, le gouverneur de la région de Safi, Al-Hussein Shainan, a salué le choix judicieux d’un sujet « d’actualité », compte tenu de ses effets évidents sur le développement économique et social, à savoir « la numérisation est un levier fondamental pour la réhabilitation ». du secteur marchand », notant le rôle des associations professionnelles dans la qualification et l’accompagnement des commerçants pour gagner ce pari.
Shinan a souligné l’importance du secteur du commerce, et ses rôles dans le tissu économique, la création de richesses et la création d’emplois, soulignant, à cet égard, que le commerçant est un « acteur local incontournable dans les villages et les villages », citant le grand royal ateliers, qui est représenté dans la protection sociale, qui bénéficiera également de la catégorie des commerçants.
Conscient des buts et objectifs de la digitalisation, il a appelé toutes les parties prenantes à interagir avec les évolutions des technologies de la communication et de l’information, pour le bénéfice de tous, soulignant que « la digitalisation est une opportunité entre les mains du commerçant pour développer ses activités ».
A cet égard, il a noté que les défis liés à la technologie « tant qu’ils subsistent, ils laissent entrevoir des perspectives prometteuses », notant que le forum, dans sa première session, produira inévitablement des recommandations fructueuses, et contribuera à développer une base de données pour l’activité du secteur commercial, qui recherche un développement continu.
Pour sa part, le président de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de la région de Marrakech-Safi, Kamal Ben Khaled, a déclaré : « L’organisation du forum dans sa première session coïncide avec la célébration du commerçant à l’occasion de sa fête nationale,  » et confirme  » notre engagement en tant qu’institution constitutionnelle à soutenir le secteur commercial en exploitant les opportunités disponibles et en travaillant avec les différentes parties prenantes sur Il a surmonté les contraintes qui se présentaient à lui afin de contribuer à sa croissance et à son développement et de l’avancer vers un avenir meilleur.
Il a renouvelé, en ce sens, l’ouverture de la chambre « à toutes les initiatives visant à contribuer au développement économique et social de notre région », ajoutant que le forum représente « une nouvelle opportunité d’écouter les préoccupations de nos commerçants associés, et constitue inévitablement une plateforme de discussion et d’échange d’idées pour rapprocher les points de vue et motiver les professionnels à prendre connaissance des programmes gouvernementaux et à en tirer profit ».
Il a révélé que le choix du thème de cette rencontre « met en lumière la place éminente dont bénéficie la digitalisation en tant qu’outil permettant au commerçant de renforcer son rôle vital par la modernisation et la modernisation de son activité pour augmenter le nombre de ses transactions et améliorer sa compétitivité, » citant le lancement du premier incubateur de startups au Maroc et en Afrique pour la digitalisation du commerce, à savoir ». La Plateforme Nationale de Numérisation du Commerce, qui est le fruit d’un partenariat entre le Ministère Gardien, l’Université Mohammed VI Polytechnique, et la Fondation OCP, qui envisage d’accompagner une centaine de porteurs de projets afin de développer des solutions numériques innovantes au profit des commerçants, et de concevoir des outils numériques simplifiés pour permettre aux commerçants. de moderniser leurs activités et de créer de la valeur.
Il a conclu que la Chambre de commerce, d’industrie et des services entend faire fructifier les activités de la première session du Forum régional du commerce, qui réunit les professionnels et leurs organisations avec divers acteurs et parties prenantes dans le domaine de la numérisation du commerce, notamment des entreprises leaders, des spécialistes dans le développement de solutions numériques, les institutions de financement, en plus des secteurs publics concernés, une « opportunité ». Sensibiliser les commerçants à l’importance de la numérisation et les informer des possibilités et opportunités disponibles grâce à l’échange d’expériences, et proposer des mesures pratiques pour télécharger les programmes de soutien à la numérisation et activer les accords signés à cet égard.
De son côté, le représentant du ministère de l’Industrie et du Commerce, Adel Karama, a salué l’organisation de ce forum, qui travaille à intensifier la communication et la concertation entre tous les concernés, et à évaluer les mesures qui ont été prises afin de discuter des meilleurs moyens pour bien les mettre en œuvre, citant le paquet de stratégies élaboré par le ministère, qui cible le commerce de proximité. Il a également passé en revue les conclusions du nouveau modèle de développement, notamment celles liées à la transition numérique, pointant le nombre de solutions numériques qui ont été adoptées pour faciliter l’accès des commerçants au monde numérique, et en faire bon usage, à l’instar de la plateforme de digitalisation du secteur du commerce, qui vise à favoriser la performance par téléphone et l’inclusion. Financier, vente en ligne.
Quant à Ibrahim Azgar, représentant du ministère de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, il a souligné que la numérisation du secteur marchand met en lumière « de nouvelles opportunités et des défis sans précédent qu’il faut affronter ensemble », notant que le renforcement de la compétitivité commerciale repose en grande partie sur la numérisation. A cet égard, il a passé en revue les stratégies élaborées par le ministère pour réussir la transition numérique, qui dans leur ensemble visent à faire du Royaume « un pôle numérique régional en mettant en œuvre la vision royale de Sa Majesté le Roi Mohammed VI ». Et il a souligné que la bonne mise en œuvre des stratégies de transition numérique contribue à l’émergence de nouveaux métiers, à la qualification du capital humain, et au développement du domaine du commerce numérique, se référant à la stratégie nationale de transformation numérique « Maroc numérique 2030 », qui vise à identifier les besoins prioritaires et à s’assurer de leur adéquation aux enjeux de la numérisation et à ses exigences en mettant l’accent sur des projets visant à améliorer la gestion numérique, à accélérer l’inclusion numérique et à promouvoir l’économie numérique. Le forum organisé à l’occasion de la Fête Nationale du Marchand, qui tombe le 21 juin de chaque année, est l’occasion de mettre en avant le secteur du commerce, qui est l’un des piliers de l’économie nationale et régionale, ainsi que le rôle moteur de le commerçant marocain comme acteur central du développement.
Le forum organise un symposium sur « Le rôle de la numérisation dans la réhabilitation du secteur commercial », et deux sessions interactives sur « La numérisation du commerce de proximité… Opportunités et contraintes », et « L’impact de la numérisation dans la réhabilitation du secteur commercial ».

Lire aussi:  Maroc-Actu -Atari achète la base de données de jeux vidéo MobyGames pour 1,4 million d'euros

Marrakech, 2023-06-21 18:59:27 (Maroc-Actu) –

Article précédentLe Ministère de l’Industrie et du Commerce célèbre la Journée Nationale du Marchand
Article suivantBank Al-Maghrib révèle une augmentation du pourcentage de créances douteuses au cours du premier trimestre 2023