Accueil Divertissements La pièce « The Day is Gone » au Théâtre national de Sharjah a...

La pièce « The Day is Gone » au Théâtre national de Sharjah a été couronnée par le prix Sheikh Sultan bin Muhammad Al Qasimi

91
0

Dans une merveilleuse ambiance festive, et en présence d’un public nombreux, la treizième session du Festival de Théâtre Arabe organisé à Casablanca s’est conclue, hier lundi, par le couronnement de la pièce « Le Passage diurne » du Théâtre National de Sharjah, du les Emirats Arabes Unis, réalisé par Muhammad Al-Ammari, avec le prix Sheikh Sultan Bin. Muhammad Al-Qasimi, après quinze représentations théâtrales, a été nominé pour ce prix. Le jury n’a sélectionné que cinq pièces de lui, en raison de leur disponibilité des conditions de nomination. » Écrit et réalisé par Ahmed Amin Al-Sahel, « Mémoire des Anciens, Mémoire d’une Ville / Maroc », « Discord », écrit et réalisé par Muhannad Hadi, « The National Acting Group / Irak », « Sha Ta Ra » , écrit par Saeed Abernous et mis en scène par Amin Nassour, « The Vision for Theatre / Morocco ». En plus du couronnement du spectacle théâtral émirati.

Lire aussi:  Adel Al-Arabi et Bilal Falah discutent de la fabrication du terrorisme dans "Rebel"


Le chef du jury, Medhat Al-Kashef, avait déclaré que le comité s’était appuyé sur plusieurs critères de base pour nommer les cinq performances pour le prix, dont le principal était l’utilisation de la langue arabe, la construction artistique et les solutions esthétiques. Les représentations théâtrales résonnent dans tout le monde arabe et ouvrent des canaux de communication avec des représentants de théâtres internationaux, pour bénéficier de leurs expériences.


A cette occasion, les trois lauréats du concours arabe de recherche scientifique théâtrale ont également été honorés, où le chercheur marocain Adel Al-Qarib a remporté la première place, tandis que les deuxième et troisième places sont allées aux Égyptiennes Marwa Wahdan et Asmaa Bassam, alors qu’elles tous ont reçu leur prix des mains du Dr Ismail Abdullah, secrétaire général de l’Autorité du théâtre arabe. Honorant également toutes les autres représentations théâtrales qui ont participé à la 13e session du festival, car elles ont reçu des boucliers de l’organisme organisateur.
La cérémonie de clôture, dont les paragraphes ont été habilement gérés par les médias, Sanaa Al-Zaeem, s’est distinguée par la présentation de performances lyriques et de danse, auxquelles l’artiste marocain Fouad Al-Zabadi a participé, avec deux merveilleuses chansons, la première intitulée « La nuit, Laila, me blâme » et le deuxième

Lire aussi:  The Batman a filmé de fausses scènes pour éviter de révéler sa grande surprise finale.

>Hassan Arabi – Photographie : Aqil Ahmed

Marrakech, 2023-01-17 18:57:42 (Maroc-Actu) –

Article précédentOrganisation de la troisième édition des Journées Informatiques en Agriculture à Meknès
Article suivantL’ambassade d’Italie au Maroc abandonne les services de la société chargée de l’envoi des données marocaines