Accueil Divertissements La Quatrième Session des Rencontres du Théâtre Arabe à Hanovre / Allemagne...

La Quatrième Session des Rencontres du Théâtre Arabe à Hanovre / Allemagne / Juin 2022.. Une plateforme culturelle pour le théâtre arabe et son industrie en Europe

581
0

Il s’agit d’une rencontre, et non d’un festival, pour lequel ses créateurs ont choisi une orientation qui consiste à rencontrer des expériences théâtrales artistiques arabes avec un public ouest-allemand tous les deux ans, un public qui n’a pas la possibilité de voir des représentations théâtrales artistiques arabes et n’a pas l’occasion de rencontrer des dramaturges et de discuter d’artistes arabes sauf dans de rares cas. L’Arab Theatrical Gathering in Hanovre est un événement culturel et artistique unique qui réunit le sud, le nord, l’est et l’ouest, présentant des expériences théâtrales artistiques sur la scène de l’espace pavéon au cœur de Hanovre. Cet espace culturel artistique, qui est considéré comme l’un des centres culturels les plus importants et les plus grands d’Allemagne, a été converti en 1977 d’un centre commercial à un espace culturel alternatif dans la ville. Aujourd’hui, après 45 ans d’activité culturelle et artistique, « Le Pavillon » est l’un des monuments culturels et artistiques les plus importants de la ville de Hanovre. Il programme plus de 600 spectacles artistiques et culturels par an, dont du théâtre, du cinéma, des lectures , débats, expositions… Il œuvre également à la création d’un espace pour les personnes âgées et les personnes en difficulté. privé … etc. En plus d’être l’une des plateformes pour les voix culturelles artistiques des étrangers, des minorités et des immigrés…
Pour sa quatrième édition, la direction des Rencontres théâtrales arabes de Hanovre a choisi le thème de discussion « L’héritage : visions, réalités et perspectives ». L’invitation à participer à cette rencontre théâtrale arabe a été envoyée à huit représentations théâtrales du Maroc, d’Algérie, de Tunisie, d’Égypte, du Liban et du Koweït, en plus d’une production conjointe entre l’espace Pavillon et le théâtre atelier à Hanovre.
Les représentations théâtrales participantes ont été organisées dans le cadre du programme de rencontre du théâtre arabe à Hanver du 07 au 12 juin comme suit :
• Emission iMedia de Suleiman Al-Bassam – Koweït.
• Performance « Another Sky » par Akon Band, mise en scène par Mohamed El Horr – Maroc.
• Présentation de « Joeef » par le Centre National d’Art Dramatique de Kairouan, dirigé par Hamadi Wahaibi – Tunisie.
• Spectacle « Les 15 dernières secondes » dans l’Espace Théâtre Multiculturel (E/T Space), mis en scène par Majdi Abu Matar – Liban – Canada.
• Spectacle « La Douleur de l’Univers », L’Atelier Théâtre et l’Espace Pavillon à Hanovre, mise en scène de Lina Itani – Liban – France.
• Présentation de « Pour le Ciel, Icare » par Ahmed Ezzat Al-Alfi – Egypte – Allemagne.
• Spectacle « GPS » du Théâtre national algérien, mis en scène par Mohamed Cherchell (le spectacle n’a pas pu être présenté en raison du retard des visas allemands pour les artistes de l’équipe du GPS – le spectacle a présenté une vidéo et a ouvert une discussion en direct avec l’équipe membres directement du Théâtre National Algérien via le programme Zoom)
• Présentation de « The Second Edition 2045 » par Younes Atban – Maroc – Allemagne.
• Les activités de la rencontre théâtrale arabe de Hanovre se sont conclues par un concert de la troupe « Gamila et autres héros » – Palestine – Allemagne.

La cérémonie d’ouverture de la quatrième session de la rencontre théâtrale arabe à Hanovre cette année 2022 a été marquée par une rencontre préliminaire des membres de la direction de la rencontre avec des théâtraux et des artistes participant aux activités de cette session avec spontanéité et simplicité de présentation des différents activités culturelles et artistiques programmées à la rencontre de spectacles, séminaires, ateliers et tables rondes entre théâtraux.
Cela a été suivi le même soir par une réunion publique au cours de laquelle le discours de Mme Sabine Hetruchel, Abdel-Fattah Al-Dawry, Kawthar Soleimani et Katharina Virutsky a été prononcé au nom du Département de la réunion du théâtre arabe à Hanovre, et le discours de Mme Monica Platten au nom du maire de Hanovre, et le discours de l’Autorité du théâtre arabe en tant qu’une des institutions soutenant cette rencontre théâtrale arabe ; Le discours a été prononcé par M. Al-Hassan Al-Nafali, directeur du département des festivals arabes de l’Autorité, au nom du secrétaire général de l’Autorité, M. Ismail Abdullah. L’Autorité du Théâtre Arabe a également participé à la rencontre avec une exposition de livres issus de ses publications, et un discours a été prononcé à cette occasion par M. Abdelkader Gongai, Doyen de la Faculté de l’Université Ibn M’sik de Casablanca. Directeur du Festival International de Théâtre Universitaire de Casablanca.
Les Rencontres théâtrales arabes de Hanovre, pour leur quatrième édition, ont marqué l’organisation d’une table ronde entre les dramaturges émigrés sur le thème « Théâtre et migration ». Le séminaire a été animé par Abdul-Jabbar Khamran et Abdul-Fattah Al-Dauri. L’artiste syrienne résidant au Canada, Nada Homsi et quelques membres du groupe multiculturel de l’espace théâtral y ont participé. Canada, la réalisatrice libanaise résidant en France, Sirine Ashkar, la directrice du Festival Shubbak à Londres, le professeur Alia Al Zoghbi, la réalisatrice libanaise Lina Abyad, l’artiste marocain résidant en Allemagne Younes Atban, l’artiste yéménite résidant en Allemagne Abdel Qader Sabry et le représentant du département culturel au conseil municipal de Hanovre…
Elle a également organisé une table ronde sur le droit d’auteur et les droits voisins à laquelle ont participé un groupe d’auteurs dramatiques participant à cette session, avec la participation de Mme Celgia Gadula de la Fondation de l’Association fédérale des beaux-arts libres allemands et de Mme Martina von Bargen de la Fondation de l’Association de Basse-Saxe pour le théâtre libre allemand.
En outre, une réunion délibérative s’est tenue sur les difficultés et les défis auxquels sont confrontés certains festivals d’art, en présence de certains des directeurs et coordonnateurs de ces festivals dans le monde arabe et à l’étranger qui ont participé aux activités de la rencontre du théâtre arabe à Hanovre cette année, dont Reem Khaled Allam, directrice exécutive et coordinatrice adjointe du Central Festival Al-Balad for Contemporary Arts au Caire, Alia Al-Zoghbi, directrice du Shubbak Festival à Londres, en Angleterre, Nissaf Ben Hafsia, directrice des Carthage Theatre Days en Tunisie, Abdelkader Gongai, directeur du Festival International de Théâtre Universitaire de Casablanca, Maroc… et Hassan Al-Nafali, directeur du Département des Festivals Arabes à l’Autorité du Théâtre Arabe.
Que tous les participants à ces rencontres et débats se réunissent en une séance finale au cours de laquelle des comptes rendus des rencontres ont été présentés, ainsi qu’une discussion d’évaluation des différentes activités de la quatrième édition des Rencontres du théâtre arabe à Hanovre, Allemagne (du 07 au 12 juin 2022).
Une exposition de photos des pièces ayant participé aux trois précédentes sessions du forum a également été organisée. Il convient de noter que la première session de la rencontre théâtrale arabe de Hanovre, organisée en 2012, s’est heurtée thématiquement à ce que le monde arabe savait des événements appelés « printemps arabes » et elle a été au centre de la première session, où un nombre d’équipes arabes et européennes se sont rencontrées, ont présenté des présentations et organisé des réunions et des ateliers pour la jeunesse allemande. Les médias arabes et allemands ont suivi les différents paragraphes de la rencontre, qui ont permis de présenter le Forum du théâtre arabe à Hanovre et de publier les actualités et activités de la première session.
Comme pour la deuxième rencontre en 2014, l’attention s’est portée sur une composante essentielle de la société arabe, qui est la femme, et c’est une volonté de la direction de la rencontre de montrer la réalité des femmes dans le monde arabe, non seulement à travers leurs souffrances, mais aussi par les réalisations qu’ils ont accomplies et accomplies pour élever la croissance de sa communauté, et aussi pour rendre hommage aux efforts qu’elle déploie pour se positionner comme un acteur clé du changement et pour contribuer aux diverses transformations que connaissent les sociétés arabes.

Lire aussi:  Bande-annonce de Tadeo Jones 3, qui va "foutre le bordel" à Paris et en Égypte dans sa nouvelle aventure

Dans ce contexte, elle a présenté des représentations théâtrales de femmes qui traitaient des problèmes des femmes au sein de la société dans leur relation avec les hommes, avec les coutumes et les traditions, et avec les refoulés et les réduits au silence, et soulignant également leur désir d’exprimer leurs sentiments, leurs pensées et leurs attitudes et de participer dans le développement et la croissance de la société. Ce fut l’occasion de communiquer avec le public allemand, et à travers lui avec le public occidental, et l’occasion pour ce dernier de connaître les aspirations, les préoccupations et les aspirations des femmes arabes sous leur véritable forme.
Quant à la troisième rencontre, elle a été organisée en 2017, sous le titre « Le Sanctuaire », et elle est venue comme un reflet des mouvements et des transformations que le monde connaît suite aux événements et tragédies connus de l’Orient arabe, qui ont entraîné tous mouvements de mouvement, de migration et d’asile, et les tragédies qui les accompagnent de meurtres, de tortures, de noyades et de déplacements qui ont touché des milliers de migrants. Et les réfugiés de toutes catégories, femmes, hommes, enfants et personnes âgées… Tous cherchaient un « refuge » pour le salut, se jetant dans l’inconnu.

Lire aussi:  Charlie Cox prêt pour une saison 4 de Daredevil moins violente sur Disney+.

La quatrième session est intervenue comme un arrêt forcé des activités de la rencontre théâtrale arabe de Hanovre sur fond d’épidémie du virus Covid 19, comme l’expression de l’insistance de ses organisateurs, artistes et responsables administratifs, pour que cette rencontre théâtrale artistique continuer comme une fenêtre civilisée pour la convergence et la fertilisation croisée des expériences et donner une idée de l’action théâtrale dans le sud et rapprocher le public occidental, en particulier l’Allemand – comme l’expriment les organisateurs de cette rencontre – de la réalité de le monde arabe à travers son art et sa culture… et créer des ponts de communication et de communication entre les dramaturges arabes résidant dans le monde arabe et à l’étranger, et créer une plateforme artistique et culturelle en Europe pour présenter des spectacles de théâtre arabe devant le public allemand, et créer un dialogue entre les deux parties. Il comprend des représentations théâtrales, principalement dans une discussion ouverte sur divers problèmes et des questions posées, et s’efforce de corriger certains jugements tout faits et de reconsidérer certains de ce que certains médias occidentaux promeuvent sur le monde arabe, et de penser collectivement avec des visions et des directions différentes. à approfondir la discussion et à renforcer les relations entre les parties arabe et allemande. .

*****
Festival du théâtre du pavillon / CIE Rachplatz Register and Workshop Theatre à Hanovre.
Parrainé par la Fondation fédérale de la culture, le Chancelier fédéral de la culture et de l’information, la Fondation de Basse-Saxe et le ministère des Sciences et de la Culture de Basse-Saxe ainsi que l’Office culturel de Hanovre, Basse-Saxe. En coopération avec l’Arab Theatre Authority et la section « World Culture » de l’Office culturel de Hanovre.
Direction artistique : Sabine Truchel, Fattah Douri, Kausar Slimani, Katharina Wyzotsky
Gestion de projet : Elke Cibulski
Directrice de production : Rona Ludin

Hanovre : Abdul-Jabbar Khamran

La déclaration d’aujourd’hui

Mots clés

/ Allemagne / juin 2022.. Scène, quatrième, arabe, arabe et son industrie en Europe, théâtrale, culturelle, en, rencontre, pour théâtre, Hanovre

Marrakech, 2022-06-16 19:11:04 (Maroc-Actu) –

Article précédentAujourd’hui, le Festival international du film de Dakhla démarre et célèbre le cinéma africain dans sa dixième session
Article suivantBank Al-Maghrib et la politique monétaire.. Les investisseurs financiers parient sur la stabilité du principal taux d’intérêt