Accueil Economie La société russe « AutoVAZ » reprendra la production de voitures début juin

La société russe « AutoVAZ » reprendra la production de voitures début juin

214
0

Le directeur général de la société russe « AutoVAZ », Maxim Sokolov, a annoncé lors d’une réunion avec les travailleurs et les employés de la société que « AutoVAZ » reprendrait la production de voitures début juin.

Cela a été rapporté par un porte-parole du gouvernement local de la ville russe de Samara, a déclaré à « Interfax », et Sokolov, qui a repris le poste de directeur général, a déclaré : « Nous reprendrons la production de voitures début juin, lorsque nous commencera à produire tous les modèles pour revenir progressivement à la taille précédente. »

Lire aussi:  L'Occident a gelé 300 milliards de dollars que possédait la Russie

La direction de l’entreprise avait annoncé la période comprise entre le 4 et le 25 avril dernier une période de congés collectifs en raison de la crise d’approvisionnement en pièces détachées. Mais le problème n’a pas été résolu rapidement et l’administration a été contrainte d’annoncer l’interruption de la production du 16 au 20 mai, puis la période d’interruption de la production a été reportée du 23 au 27 mai.

Cependant, la société française « Renault », en tant que propriétaire de La part majoritaire des actions a cédé sa part à l’État et a quitté le marché automobile russe en raison de la poursuite de l’opération militaire russe en Ukraine.

Lire aussi:  Le gouvernement marocain s'attend à une baisse du prix des tomates

Les droits de propriété « AutoVAZ » ont été transférés à la Fondation russe « NAMI ». Quant à la municipalité de Moscou, elle a acheté les droits de contrôle de l’usine « Renault » dans la capitale russe pour un prix symbolique de seulement deux propylènes.

Marrakech, 2022-05-25 19:35:21 (Maroc-Actu) –

Article précédent« Al-Omran Group » signe un protocole d’accord pour la réalisation d’un pôle universitaire et hospitalier à Sharafat
Article suivantLa construction de pipelines pour transporter l’hydrogène marocain vers l’Espagne et l’Union européenne va bientôt commencer