Accueil Auto/moto Le CC.OO. demande au ministère de l’Industrie de faire un rapport sur...

Le CC.OO. demande au ministère de l’Industrie de faire un rapport sur l’évolution du marché des véhicules électriques.

939
0

Marrakech, 11 Mar. (Maroc-Actu) –

Comisiones Obreras (CC.OO.) a demandé au ministère de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme d’anticiper et de rendre compte de l’évolution du Projet stratégique de relance et de transformation économique (Perte) pour le véhicule électrique et connecté, puisqu’il se trouve déjà à une étape proche du début possible de son traitement.

Ainsi, dans un communiqué, le syndicat rappelle que le secteur automobile est confronté aux effets de la pandémie, aux effets encore « évidents et non résolus » du manque de semi-conducteurs à court terme et aux impacts de l’invasion russe en Ukraine, comme la hausse des prix de l’énergie et des hydrocarbures.

Dans ce contexte, l’organisation syndicale a demandé et insisté auprès du ministère dirigé par Reyes Maroto pour que l’application du mécanisme RED, approuvé dans la réforme du travail, soit considérée comme une option.

Lire aussi:  Yamaha triple presque ses bénéfices en 2021 après avoir réalisé un bénéfice de 1,169 milliard d'euros

« Nous pensons, et c’est ce que nous transmettons au ministère, que ce mécanisme RED pourrait non seulement être une alternative pour le secteur automobile dans la situation actuelle, mais aussi pour les secteurs industriels touchés par les circonstances extraordinaires que nous connaissons actuellement », a expliqué le syndicat.

Ils ont également exigé que le ministère et le ministre Maroto, par le biais des tables rondes sur le dialogue social, impliquent le syndicat dans les propositions et la construction des différents Perte qui sont en cours de développement.

« Ce sont les syndicats qui doivent gérer les problèmes et rapprocher les positions des solutions et ne pas nous prendre en compte dans les décisions concernant l’avenir de l’industrie, à un moment de doutes et d’incertitudes historiques, ne conduira qu’à l’autre voie, celle de l’absence de dialogue qui fera que les secteurs industriels déjà sous tension, et les personnes qui y travaillent, seront obligés d’exiger ces solutions par d’autres moyens », a-t-il déclaré.

Lire aussi:  BMW est en tête des exportations automobiles américaines pour la huitième année consécutive en 2021

Par conséquent, la CC.OO. a exprimé son souhait que le ministère de l’Industrie active les mécanismes de dialogue tels que le Bureau de l’automobile  » dans les plus brefs délais « , afin de pouvoir transmettre les propositions du syndicat concernant la transition vers les véhicules électriques, les mesures sociales face à la crise que connaît le secteur, et de répondre à ces demandes  » dans les plus brefs délais « .

Article précédentLe blogueur saoudien Raif Badawi libéré après dix ans de prison pour « insulte » à l’islam
Article suivantLe bureau du procureur russe propose de déclarer Meta « organisation extrémiste ».