Accueil Economie Le Maroc organise la 11ème Conférence Internationale Ferroviaire à Grande Vitesse

Le Maroc organise la 11ème Conférence Internationale Ferroviaire à Grande Vitesse

392
0

Dans la lignée du rôle de pionnier joué par le Maroc aux niveaux arabe et africain dans le domaine de la grande vitesse, le Royaume du Maroc a été choisi par la Fédération Internationale des Chemins de Fer pour abriter la 11ème session de la Conférence Mondiale de la Grande Vitesse Ferroviaire, du 07 au 10 mars 2023.

Il a expliqué, dans un communiqué commun, mercredi soir, que l’Office National des Chemins de Fer, en partenariat avec la Fédération Internationale des Chemins de fer, organise cette conférence mondiale dans sa onzième édition au Palais des Congrès de Marrakech sous le slogan « Rail High Speed : La vitesse la plus appropriée pour notre planète.

Il a ajouté que cet événement important réunira tous les opérateurs de la grande vitesse à travers le monde et sera l’occasion de souligner l’importance de la contribution du chemin de fer à grande vitesse face au dilemme climatique et son rôle dans la préparation du territoire national.

A cette occasion, la même source indique que Mohamed Rabie Al-Khelai, directeur général de l’Office national des chemins de fer, et François Davin, directeur général de la Fédération internationale des chemins de fer, invitent tous les acteurs concernés par la mobilité, sur les cinq continents, à participer à cet événement unique et distingué. Comme le soulignent les deux responsables, « cet événement est la meilleure occasion d’apprécier le rôle joué par le modèle ferroviaire, ainsi que sa valeur ajoutée pour la société. Cette importante conférence internationale est également l’occasion de partager les dernières évolutions technologiques dans ce domaine. La grande vitesse n’a pas encore épuisé son équilibre de solutions appropriées et d’avantages pour suivre le rythme de croissance de la mobilité durable à l’échelle mondiale.

Lire aussi:  Poutine confirme que le dollar est devenu une monnaie non sécurisée

La déclaration indique que plus de trois milliards de passagers utilisent des trains à grande vitesse chaque année, ajoutant que ce nombre énorme augmente à un rythme accéléré pour suivre le rythme de l’expansion croissante et du développement continu du réseau à grande vitesse à travers le monde, ainsi que que les services qui y sont associés.

Il a mentionné qu’environ 56 000 km de lignes à grande vitesse sont actuellement exploitées à travers le monde, considérant que ce nombre doublera au cours des trois prochaines décennies, alors que les pays qui ont choisi l’option à grande vitesse travaillent dur pour compléter la couverture de leur réseaux avec cette technologie moderne, et d’autres pays ont rejoint cette voie. , convaincu de l’efficacité de cette méthode, non sans poser quelques enjeux d’ordre stratégique, industriel, technique ou financier, qui seront étudiés durant les trois jours de conférence.

Lire aussi:  Le groupe de travail thématique sur la sécurité alimentaire recommande de réduire la dépendance du Maroc aux denrées alimentaires de base

Il est prévu que cette édition de la Conférence Grande Vitesse pour l’année 2023 à Marrakech réunira plus de 1 500 participants issus des décideurs, des autorités concernées par les affaires de transport, des entreprises ferroviaires internationales, des acteurs clés dans le domaine du multimodal transports, gestionnaires d’infrastructures, constructeurs ferroviaires, institutions financières, instituts d’études et de recherche et universités. Tous ces participants pourront assister aux différentes activités qui viendront enrichir le programme de la conférence : séances de travail, ateliers, expositions professionnelles, visites techniques…

La communication a conclu que la porte à la participation a été ouverte pour déposer les contributions de chercheurs, d’universitaires et d’experts dans le domaine ferroviaire, y compris des articles, des recherches et des études, qu’ils souhaitent présenter lors de la conférence.

Marrakech, 2022-04-29 19:29:13 (Maroc-Actu) –

Article précédentLes constructeurs automobiles orientent leurs investissements vers le Maroc
Article suivantLes prêts bancaires destinés au secteur non financier ont augmenté de 2,9 %