Accueil Economie Les investissements publicitaires ont enregistré une baisse de 3,2%

Les investissements publicitaires ont enregistré une baisse de 3,2%

388
0

Le leader du traitement de l’information (Imperium) a révélé que les investissements publicitaires tous supports confondus se sont élevés à 394 millions de dirhams durant les dix premiers jours du mois sacré du Ramadan, ce qui représente une baisse de 3,2% par rapport à l’année précédente.
Et « Imperium » précise, dans un communiqué, qu’en termes de parts de marché, la télévision a enregistré une baisse de 13,6% durant cette période de Ramadan, en acquérant 56,4% de part de marché.
Quant aux panneaux publicitaires, ils ont enregistré une hausse de 0,2%, soit 19% de part de marché, suivis de la radio, qui a enregistré une hausse de 13,7%, soit 12,5% de part de marché, puis de la presse numérique, qui à son tour enregistré une augmentation de 9,1 pour cent, ce qui représente 6,1 pour cent de part de marché.
La même source a ajouté que la presse écrite, à son tour, a enregistré une augmentation remarquable de 139,4%, ce qui équivaut à 6% de part de marché.
S’agissant du top cinq des secteurs les plus investis durant ces dix premiers jours de ramadan, « Imperium » a cité le secteur de la nutrition (+6,2% contre +36% en 2022), les communications (en baisse de 12,4%, contre +6% en un année). 2022), la banque et l’assurance (moins 16,3 %, contre moins 42 % en 2022), les boissons (plus 23,5 %, contre moins 4 % en 2022), et le secteur du BTP (moins 21,7 %, contre plus 5 pour cent). au cours de l’année 2022).
Malgré une augmentation notable de leurs investissements publicitaires par rapport à 2022, viennent ensuite le secteur de la distribution (plus 48%), les voyages/tourisme (plus 89%), les médias (plus 70,7%) et la culture/divertissement (plus 70,7%). plus 162 %) et l’énergie (plus 116 %).
Et alors que les budgets publicitaires connaissent une forte baisse de leur valeur, la présence des annonceurs a augmenté en cette période de Ramadan par rapport à 2022, puisqu’elle porte sur la réponse de 990 annonceurs durant les dix premiers jours de ce mois (contre 726 en 2022 ).
Imperium rapporte que la télévision et la presse ont connu la plus forte augmentation du nombre d’annonceurs, atteignant respectivement plus 4 et plus 284 annonceurs.

Lire aussi:  Le Conseil économique, social et environnemental recommande de donner une nouvelle impulsion à la vie associative et à ses rôles dans le développement

Marrakech, 2023-04-10 18:01:01 (Maroc-Actu) –

Article précédentLes entrepreneurs appellent à activer des mécanismes de consultation avec les autorités gouvernementales pour améliorer la performance des secteurs productifs
Article suivantAl Barid Bank rejoint officiellement la plateforme « Bani » et devient l’une des premières banques marocaines à rejoindre la plateforme de paiements transfrontaliers.