Accueil Economie Les ventes de voitures au Maroc sont tombées à 36 816 unités...

Les ventes de voitures au Maroc sont tombées à 36 816 unités à fin mars 2023

611
0

Selon les statistiques mensuelles publiées par l’Association des importateurs de voitures au Maroc, les ventes totales de voitures au Maroc se sont élevées à 36 816 unités à fin mars 2023, soit une baisse de 11,07% par rapport à la même période en 2022.
L’association a déclaré que, selon la catégorie, le nombre de nouvelles immatriculations de voitures particulières a diminué de 8,71%, avec 33 000 757 unités vendues à la fin du mois de mars, tandis que le nombre de voitures utilitaires légères a diminué de 30,82%, avec 3059 unités vendues.
La marque Dacia continue de dominer la catégorie des voitures particulières, avec une part de marché de 24,53 %, soit 3 000 60 unités vendues à fin mars 2023, suivie de la marque Renault, dont 1 879 unités ont été vendues (15,06 % du la part de marché). Puis la marque Hyundai (1 530 unités, 12,26 % de part de marché).
Dans les véhicules utilitaires légers, Renault a vendu un total de 229 unités (20,02% de part de marché), devant Dongfeng Sokon (DFSK) qui a vendu 224 unités (19,58% de part de marché). et la marque Hyundai avec un total de 168 unités (14,69 % de part de marché).
Dans le segment du luxe, la marque BMW a vendu 358 unités, ce qui équivaut à 2,87 % de part de marché, devant la marque Audi (350 unités et 2,81 % de part de marché). ), suivi de Mercedes (274 unités et 2,20 % de part de marché). Pour sa part, la marque Porsche a vendu 64 unités, avec une part de marché de 0,51 %, tandis que la marque Jaguar a vendu 11 voitures (0,09 %).

Lire aussi:  La hausse des prix des tomates a provoqué la colère des Marocains avant le Ramadan

Mots clés

36 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 00000000000000000000000000000000000000000000000 de voitures au Maroc, de retour aux ventes, terminées en mars 2023, et 816 unités.

Marrakech, 2023-04-05 18:46:32 (Maroc-Actu) –

Article précédentLes frères de Leila .. Le père de Sheikha en échange d’or et de la souffrance des enfants pauvres et sans emploi
Article suivantL’artiste théâtral Al-Mokhtar Al-Asry, directeur du Centre Hassan Al-Menei, est nommé encadreur à la Fondation du district universitaire de Tétouan