Accueil Economie Publication du décret relatif à l’octroi des permis d’établissement liés aux constructions...

Publication du décret relatif à l’octroi des permis d’établissement liés aux constructions illégales au Journal Officiel

320
0

Publié au dernier numéro du Journal Officiel du 11 mai 2023, le décret n° 2.23.103 relatif à l’octroi des permis d’établissement liés aux constructions illégales, qui a été préalablement approuvé par le Conseil de Gouvernement réuni le 20 avril 2023.

Ce décret s’inscrit dans le cadre de la poursuite des efforts des pouvoirs publics visant à faire face et contrer le phénomène de la propagation des constructions illégales, en ouvrant à nouveau la porte à la possibilité de régulariser le statut de ces constructions, de les intégrer dans le paysage urbain tissu et contribuer à la liquidation des violations de construction accumulées à cet égard.

Il convient de noter à cet égard que le permis de niveler les bâtiments illégaux est considéré comme l’un des nouveaux permis, qui est venu avec la loi n ° 12.90 relative à la construction, et il a également été modifié et complété par la loi n ° 66.12 relative à la répression des infractions en matière de construction. le domaine de la construction et de la construction. Il a été édicté en application du décret n° 2.18.475 relatif à la détermination des procédures et modalités d’octroi des autorisations de réparation, d’implantation et de démolition.

Lire aussi:  Raho menace les compagnies pétrolières de nouvelles sanctions si elles ne respectent pas leurs obligations envers le Conseil de la Concurrence

Compte tenu de l’importance économique et sociale du processus de règlement des immeubles illégaux, et dans le but de réhabiliter un groupe de citoyens en leur redonnant la possibilité de régulariser le statut de leurs immeubles et de les faire entrer dans le cercle de la circulation légitime, ainsi que pour pallier les contraintes présentées qui limitaient l’efficacité de ce processus comme requis, ce décret vient atteindre Les objectifs suivants : ouverture d’un nouveau délai de dépôt des dossiers d’obtention d’un permis d’établissement pour une durée supplémentaire de deux ans, à compter de la date de publication de ce décret au Journal Officiel ; Copie les exigences de l’article 7 du décret n° 2.18.475 susvisé, qui imposait la condition qu’aucun procès-verbal d’infraction n’ait été délivré concernant la construction illégale pour accepter le dépôt d’une demande de permis d’implantation.

Lire aussi:  L'équipe Progrès et socialisme appelle le gouvernement à construire une nouvelle raffinerie de pétrole

Il est à noter que le permis d’établissement est remis par le chef de la congrégation pour tout immeuble dont les travaux ont été achevés sans obtention préalable d’un permis de construire, ainsi que pour tout immeuble dont les travaux ont été achevés après obtention d’un permis de construire, sans respecter les documents sur la base desquels cette licence a été délivrée. Ceci après étude du dossier de candidature par les commissions d’études techniques, et vérification de la disponibilité d’un ensemble de conditions et contrôles en vigueur dans le domaine de la construction et de la construction.

Ceci, et les parties prenantes peuvent soumettre leurs demandes en vue d’obtenir la licence d’établissement, après l’entrée en vigueur de la nouvelle durée en publiant le décret n° 2.23.103 précité au Journal officiel du 11 mai 2023.

Marrakech, 2023-05-17 18:20:08 (Maroc-Actu) –

Article précédentLe père des arts est une illusion, pas une illusion. Le théâtre est vivant et donne la vie
Article suivantLa pièce « Ghasheya » poursuit sa tournée théâtrale nationale