Accueil L'International Ukraine – La Russie confirme une « cyberattaque sans précédent » contre ses sites...

Ukraine – La Russie confirme une « cyberattaque sans précédent » contre ses sites institutionnels

1027
0

Marrakech, 26 févr. (Maroc-Actu) –

Le ministère russe du développement numérique a confirmé samedi que les sites web institutionnels, Kremlin en tête, font l’objet d’une « cyberattaque sans précédent » qui a été repoussée « avec succès » dans la plupart des cas, selon un communiqué.

 » Le ministère de la Transformation numérique est confronté à une ampleur sans précédent de cyberattaques. Plus de 50 attaques DDoS d’une capacité supérieure à 1TB ont été enregistrées le 26 février, ainsi qu’une série d’attaques professionnelles visant le portail des services publics », selon le ministère.

« Toutes les attaques ont été repoussées avec succès par les spécialistes du centre de sécurité », ont ajouté les autorités.

Le porte-parole du gouvernement russe, Dmitri Peskov, a lui-même confirmé que l’administration présidentielle de la Fédération de Russie « enregistre des cyberattaques constantes sur le site web du Kremlin ». « Les attaques continuent. Le site web tombe souvent en panne », a déclaré M. Peskov.

Lire aussi:  Etats-Unis/Chine - Les représentants américains et chinois discutent des relations entre les Etats-Unis et la Chine et du conflit en Ukraine.

Le gouvernement russe a assuré aux utilisateurs que leurs données sur les portails de service public sont protégées en toute sécurité contre de telles attaques, selon un communiqué repris par TASS.

Plus tôt dans la journée de samedi, le portail spécialisé NetBlocks a signalé sur son compte Twitter que plusieurs sites gouvernementaux, dont ceux du Kremlin, de la Douma d’État et du ministère de la Défense, étaient hors service.

Selon les experts du portail, l’activité erratique sur ces portails correspondait à celle observée lors de « cyberattaques précédentes ».

Lire aussi:  Ukraine - Les États-Unis ajoutent 400 noms à la liste des sanctions et s'ouvrent à l'accueil de 100 000 réfugiés ukrainiens

Le collectif Anonymous avait déclaré samedi une « cyberguerre » au président russe Vladimir Poutine à propos de l’invasion de l’Ukraine, avertissant que l’infrastructure web de son gouvernement ferait l’objet d’attaques « sans précédent ».

Dans une vidéo publiée sur YouTube, dans laquelle Anonymous a décrié le « régime agressif » de la Russie, un représentant du groupe a déclaré que de nombreux sites gouvernementaux russes ont fait l’objet de cyberattaques ces derniers jours et a averti Poutine que « ce n’est que le début ».

« Vos secrets ne seront plus en sécurité », a-t-il ajouté, avant de souligner la possibilité que des « composants clés de l’infrastructure du gouvernement russe » puissent être piratés.

Article précédentLe Conseil de sécurité vote dimanche la tenue d’une session spéciale de l’Assemblée générale sur l’Ukraine
Article suivantTCL annonce que trois smartphones de la série 30 sont disponibles dès maintenant