Accueil L'International Ukraine – Le Royaume-Uni et la Lettonie se tournent vers le nucléaire...

Ukraine – Le Royaume-Uni et la Lettonie se tournent vers le nucléaire et les énergies renouvelables comme alternative au gaz russe

681
0

14 mars 2022, Royaume-Uni, Londres : le Premier ministre britannique Boris Johnson (R) rencontre Arturs Krisjanis Karins, Premier ministre de Lettonie, au 10 Downing Street. Photo : Hannah Mckay/PA Wire/dpa


14 mars 2022, Royaume-Uni, Londres : le Premier ministre britannique Boris Johnson (R) rencontre Arturs Krisjanis Karins, Premier ministre de Lettonie, au 10 Downing Street. Photo : Hannah Mckay/PA Wire/dpa – Hannah Mckay/PA Wire/dpa

Marrakech, Mar. 14. (Maroc-Actu) –

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a rencontré lundi son homologue letton Arturs Krisjanis Karins pour discuter du conflit en Ukraine et chercher des alternatives à la dépendance aux hydrocarbures exportés par la Russie.

Lire aussi:  Ukraine - Un cargo estonien coule au large des côtes du sud de l'Ukraine après avoir heurté une mine sous-marine

Les deux dirigeants ont discuté des moyens par lesquels les pays du vieux continent pourraient « se séparer des hydrocarbures russes », et ont convenu d’explorer la possibilité d’utiliser l’énergie nucléaire et les énergies renouvelables dès que possible.

Lors de leur rencontre à Downing Street, Johnson et Karins ont convenu que le président russe Vladimir Poutine avait commis « une erreur terrible et impardonnable » en envahissant l’Ukraine et ont affirmé que ses « attaques aveugles » contre les civils devaient cesser immédiatement.

Enfin, les deux dirigeants ont souligné leurs « liens de défense » et leur engagement en faveur de la sécurité européenne.

Lire aussi:  VIDÉO : L'Ukraine et la Russie conviennent d'établir des corridors humanitaires et un éventuel cessez-le-feu temporaire
Article précédentMaroc-Actu – Les applications Portefeuille et Santé pour iOS 15.4 peuvent désormais stocker les données du vaccin Covid-19
Article suivantLe groupe Traton sort du rouge, après avoir gagné 255 millions d’euros en 2021