Accueil L'International Ukraine – Les ministres des affaires étrangères de l’UE discuteront lundi de...

Ukraine – Les ministres des affaires étrangères de l’UE discuteront lundi de la menace militaire que fait peser la Russie sur l’Ukraine

704
0

BRUXELLES, 21 févr. (Maroc-Actu) –

Les ministres des affaires étrangères de l’UE discuteront lundi avec leur homologue ukrainien, Dimitro Kuleba, de l’évolution de la crise sécuritaire à leurs frontières, où l’énorme déploiement militaire de la Russie suscite l’inquiétude quant à une éventuelle invasion.

Lors de cette réunion, les Vingt-sept reviendront sur la crise qui tient l’Europe en haleine, après des semaines de tensions liées à la poursuite de l’escalade militaire aux portes de l’Ukraine, où sont concentrés 100 000 soldats, de l’artillerie et du matériel lourd. À cela s’ajoutent 40 000 soldats supplémentaires en Biélorussie et l’intensification des affrontements dans le Donbas entre les forces séparatistes pro-russes et l’armée ukrainienne.

Ces éléments forment un scénario que l’UE considère avec inquiétude, car elle estime que Moscou cherche à provoquer une étincelle pour justifier une attaque contre son pays voisin. Face à la possibilité que la Russie cherche un prétexte pour attaquer l’Ukraine, un haut fonctionnaire de l’UE a insisté sur le fait que « la violence et les récits toxiques doivent cesser ».

Lire aussi:  Sahara - L'Algérie rappelle son ambassadeur à Madrid pour des consultations sur le soutien au plan d'autonomie du Sahara occidental

« Nous entrons dans le cadre d’une guerre qui est probablement conçue pour justifier l’injustifiable : une attaque contre l’Ukraine », a-t-il fait valoir, soulignant qu’à l’heure actuelle, les autorités russes sont engagées sur plusieurs fronts pour alimenter le conflit.

Face à cela, l’UE réaffirmera son soutien à l’Ukraine et réitérera sa position ferme à l’égard du Kremlin, après que le haut représentant de l’UE pour la politique étrangère Josep Borrell a assuré qu’il était prêt à présenter le paquet de sanctions en cas d’agression russe.

Lire aussi:  Chine - Les équipes de secours n'ont trouvé aucun survivant dans l'avion de China Eastern Airlines qui s'est écrasé.

Ces sanctions, qui viseraient les secteurs économique, financier et énergétique de la Russie, pourraient être adoptées en quelques jours, une fois que la Russie aura pris des mesures. Toutefois, le bloc européen assure qu’il ne répondrait qu’à une offensive militaire russe, excluant pour l’instant que des manœuvres telles que des cyberattaques déclenchent une réponse européenne.

Ce débat est sous-tendu par la possibilité que la Russie maintienne à long terme une tension militaire contre ses voisins, en déplaçant continuellement des troupes sans jamais se retirer de la région. Dans un tel cas, l’UE admet qu’elle devrait revoir sa position et « réfléchir à la manière de procéder ».

Article précédentPeacemaker : James Gunn explique pourquoi le Batman de Ben Affleck n’est pas dans le caméo final
Article suivantUne fuite de l’intrigue pour Leia dans Obi-Wan Kenobi, la série Disney+.