Accueil Auto/moto Volkswagen dévoile les détails de la nouvelle génération du pick-up Amarok

Volkswagen dévoile les détails de la nouvelle génération du pick-up Amarok

714
0

Marrakech, 22 févr. (Maroc-Actu) –

Volkswagen Commercial Vehicles a dévoilé les détails du pick-up Amarok de nouvelle génération qui sera lancé sur le marché mondial en 2022, a indiqué l’entreprise dans un communiqué.

La longueur extérieure du nouveau modèle a été augmentée de dix centimètres et mesure au total 5,35 mètres. En outre, sa carrosserie sera également plus large que celle de la version actuelle.

« Nous avons rehaussé les designs avant différents et expressifs de notre pick-up avec un badge Amarok qui est également inscrit en très grandes lettres sur la boîte de chargement à l’arrière », a déclaré Albert-Johann Kirzinger, chef du design de Volkswagen Commercial Vehicles.

Lire aussi:  Ford lance la Mustang California Special cabriolet pour la première fois en Europe

Elle propose également de nouvelles fonctions, dont de nombreux systèmes d’aide à la conduite qui rendront la conduite quotidienne « beaucoup plus supportable ». De nouveaux développements avec de multiples fonctions de confort lui conféreront des caractéristiques tout-terrain encore meilleures grâce à une garde au sol accrue.

À cet égard, une palette européenne s’insère à nouveau entre les passages de roue et les charges peuvent être sécurisées en toute sécurité. Côté motorisation, le nouveau pick-up Amarok est à nouveau animé par un moteur diesel V6-TDI.

Lire aussi:  Le CC.OO. demande au ministère de l'Industrie de faire un rapport sur l'évolution du marché des véhicules électriques.

L’Amarok de Volkswagen Commercial Vehicles est produit en série depuis 2010 et plus de 815 000 unités ont été vendues. Développée par des équipes en Australie et en Europe, la dernière version du pick-up haut de gamme sera produite à Silverton, en Afrique du Sud.

Article précédentUkraine – La Finlande va réévaluer le projet soutenu par la société nucléaire russe
Article suivantLes tiques africaines survivent pendant huit ans sans se nourrir