Accueil L'International Yémen – Quatre enfants yéménites sur dix ont un membre de leur...

Yémen – Quatre enfants yéménites sur dix ont un membre de leur famille blessé pendant la guerre.

178
0

Marrakech, 25 Mar. (Maroc-Actu) –

Quatre enfants sur dix au Yémen connaissent un membre de leur famille blessé dans la guerre et six sur dix connaissent quelqu’un qui a été blessé, selon un rapport de Save the Children à l’occasion du septième anniversaire de la guerre au Yémen.

L’étude révèle également que près de 80 % des enfants sont « constamment inquiets » pour leur sécurité et celle de leur famille et de leurs amis, et que la plupart d’entre eux disent avoir mis beaucoup de temps à surmonter tout type de choc ou de stress.

En outre, plus de 70 % des enfants déclarent que leur école a été attaquée au moins une fois, et près de la moitié ont indiqué que leur centre de santé local avait été attaqué au moins une fois au cours des sept dernières années.

Lire aussi:  L'Arabie saoudite exécute 81 personnes condamnées pour des actes de terrorisme

Selon Rama Hansraj, directrice nationale de Save the Children au Yémen, « Au cours des sept dernières années, nous avons vu comment le conflit incessant prélève sur les enfants un tribut qui va au-delà de la faim et de la maladie. »

L’organisation a connaissance de « centaines de cas » où des enfants ont souffert directement des effets de la guerre : des enfants ont été attaqués alors qu’ils jouaient au football, qu’ils étaient assis à leur bureau d’école, dans leur lit d’hôpital, dans leur maison et sur le marché.

Lire aussi:  Ukraine - La compagnie aérienne suisse suspend également ses vols vers l'Ukraine

Selon Save the Children, cette situation nuit à leur capacité à développer leur personnalité et les prive du principal mécanisme permettant de faire face au stress.

« Ce n’est pas un endroit pour un enfant, et peut-être même pas pour un adulte. Ces combats prolongés au Yémen transforment le pays en un enfer sur terre pour les enfants, et ce qui rend la situation encore pire, c’est que depuis sept ans, le monde a choisi de fermer les yeux et de détourner le regard », conclut M. Hansraj.

Article précédentLa Hollywood Academy rendra hommage à l’Ukraine lors de la cérémonie des Oscars de 2022 et n’exclut pas d’inviter M. Zelenski.
Article suivantVolkswagen repousse le lancement de l’ID.5 électrique à mai en raison de l’invasion russe en Ukraine.