Accueil Economie Baraka : Les investissements dans les infrastructures, l’eau et les transports s’élèvent...

Baraka : Les investissements dans les infrastructures, l’eau et les transports s’élèvent à 91 pour cent du programme prévisionnel pour l’année 2023.

175
0

Le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a confirmé jeudi à Rabat que l’Etat a investi un montant de 41 milliards de dirhams dans les domaines des infrastructures, de l’eau et des transports, ce qui représente 91% du programme prévisionnel pour l’année 2023.
Un communiqué du ministère de l’Equipement et de l’Eau indique que Baraka a examiné, lors de la journée médiatique, le programme prévisionnel des marchés de construction et de travaux publics pour l’année 2024, qui s’inscrit dans le cadre du contrat-programme signé entre le gouvernement et le secteur. professionnels, et qui vise à garantir une vision économique globale du secteur, les réalisations les plus importantes réalisées au cours de l’année 2023 et les attentes et perspectives futures pour l’année en cours.
Au cours de cette réunion, qui intervient au cours d’une année au cours de laquelle le secteur de la construction et des travaux publics connaît une reprise remarquable grâce à l’augmentation des investissements publics et à la mise en œuvre de programmes structurés, le ministre a souligné que l’investissement public dans le secteur de la construction et des travaux publics a connu une reprise remarquable. soit une augmentation de 56 pour cent en 2024 par rapport au programme 2023.
Il a expliqué que le programme prévisionnel d’investissements publics qui concernent le ministère de l’Equipement et de l’Eau et le ministère du Transport et de la Logistique à l’horizon 2024 s’élève à 64 milliards de dirhams.
Dans un contexte connexe, Baraka a souligné que le programme général de reconstruction et de réhabilitation des zones touchées par le séisme d’Al Haouz, en application des directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ne se limitera pas à la seule reconstruction, mais sera soutenu par plusieurs des projets de développement d’une valeur de 120 milliards de dirhams (sur 5 ans). .
Il a ajouté que le Royaume se prépare à organiser des événements majeurs liés à la Coupe d’Afrique des Nations 2025 et à la Coupe du monde de football 2030, notant que ces événements sportifs constituent une opportunité d’expansion et de modernisation des infrastructures, et leur permettent également de contribuer au développement du pays. développement.
Le ministre a également souligné que l’accord de partenariat signé avec les Émirats arabes unis, qui s’étendra sur les années 2024-2029, a permis d’accorder une grande attention aux investissements dans les domaines de la construction et des travaux publics.
Il a mis l’accent sur les mesures d’accompagnement pour réguler la structuration du secteur du bâtiment et des travaux publics, dans le but de mettre en place un système fort au service de la souveraineté technique du Maroc.
Parmi les mesures d’accompagnement, une attention particulière sera portée à la classification et à la qualification des entreprises de construction, ce qui permettra la mise en place d’un système de gestion unifié et l’amélioration du cadre des marchés publics (référence des prix unitaires et modernisation du système de révision des prix) dans le but de assurer la qualité finale des projets, et un passage complet aux procédures électroniques avant fin 2024. (Les entreprises seront dispensées de dépôt de dossiers physiques). Enfin, la création de l’Observatoire de la construction et des travaux publics pour renforcer le secteur du bâtiment et des travaux publics au Maroc.
Baraka a souligné que le secteur de la construction et des travaux publics « est considéré comme l’un des secteurs à plus forte valeur ajoutée d’un point de vue socio-économique, car il représente plus de 6 pour cent du produit intérieur brut et emploie un million de citoyens marocains », ajoutant que l’augmentation les investissements publics contribueront à améliorer les conditions économiques de milliers de personnes. entreprises, tout en créant davantage d’opportunités d’emploi.

Lire aussi:  Financement de 1 400 projets dans le cadre de la deuxième édition du programme "Forsa"

Marrakech, 2024-03-04 18:45:42 (Maroc-Actu) –

Article précédentAbdel Aziz Thalassa : L’accord de Louxor en Egypte vise à soutenir mutuellement le cinéma africain et à partager informations et expériences
Article suivantOPPO a annoncé son centre d’intelligence artificielle et l’arrivée de fonctionnalités d’intelligence artificielle générative dans la série Reno