Accueil Economie Les agriculteurs espagnols bloquent la route aux fruits et légumes en provenance...

Les agriculteurs espagnols bloquent la route aux fruits et légumes en provenance du Maroc

102
0

Les paysans espagnols ont bloqué les routes AP-7 et AP-2 devant les camions chargés de fruits et légumes marocains qui passaient par Pontos, sur l’autoroute de Tariga et au poste frontière d’Ares, confisquant leurs chargements et les éparpillant sur la route.
Des sources espagnoles bien informées ont confirmé que des centaines d’agriculteurs et d’éleveurs de la région de Gérone, lors d’une nouvelle journée de protestation paysanne dans toute la Catalogne exigeant une amélioration dans ce secteur, ont bloqué la circulation dans la nuit de lundi à mardi à l’intersection de l’autoroute AP-7 et de la route N. -Autoroute II. , à Pontos (Alt Empordà), à travers des tracteurs, des pneus, des arbres et des barricades, là même où ils ont manifesté il y a quinze jours, à quelques kilomètres au sud de Figueres.
Le blocus a affecté le trafic de marchandises dans le sens de l’autoroute et de la route nationale, et des dizaines de camionneurs, surpris par la protestation, ont été contraints de passer la nuit à l’intérieur de véhicules bloqués sur la route.
Les mêmes sources soulignent que mardi matin, en guise d’acte de protestation, les agriculteurs ont saisi une partie de la cargaison de fruits et légumes des camions stationnés en provenance du Maroc et les ont dispersés sur la route, soulignant que des produits qui ne sont pas cultivés avec les cultures catalanes pendant l’hiver, comme les haricots verts ou les tomates. Cerise, myrtille ou poivre, qui, selon les producteurs, leur nuisent en tant que concurrence déloyale. « Nous avons fait cela pour expliquer pourquoi nous nous opposons à ce type d’importations, qui sont autorisées parce que l’Union européenne signe des traités avec des pays tiers qui ne sont pas tenus de respecter les mêmes réglementations que nous », explique Narciss Butsch, coordinatrice régionale de l’organisation. .
Vers onze heures du matin, les manifestants ont ouvert un couloir pour laisser la place aux transporteurs qui ont été arrêtés pendant des heures supplémentaires, à condition que les marchandises importées soient déchargées. Afin de ne pas gaspiller toute cette cargaison de fruits et légumes, les agriculteurs ont envoyé des camions à la banque alimentaire de Pontos pour récupérer les cartons nécessaires. L’intention était de tout répartir entre le siège de Solidarité à Gérone et Barcelone, mais à l’heure actuelle, à la demande des Mossos de Escodra, la remorque en provenance de la capitale n’a pas pu atteindre l’endroit où la route était bloquée.
Les agriculteurs catalans ont également fermé les routes dans différentes régions du pays. À Ponent, des dizaines de tracteurs ont marché lentement tôt le matin sur l’autoroute A-2 depuis Alcarràs jusqu’à l’intersection avec l’AP-2, fermant la route aux véhicules dans les deux sens de la marche vers Souss et Tarija. Au poste frontière de la vallée d’Arès, les paysans ont une fois de plus fermé le passage avec la France dans le cadre d’une mobilisation conjointe avec les agriculteurs français.

Lire aussi:  Le taux de change du dirham marocain s'améliore face à l'euro

Marrakech, 2024-02-28 18:50:41 (Maroc-Actu) –

Article précédentRecherche de la Marocaine Fatima Aknefer, lauréate de la deuxième place au Concours de recherche scientifique théâtrale arabe
Article suivantJeux électroniques… Xbox s’engage à innover et à garantir que les jeux atteignent le plus grand nombre de joueurs