Accueil L'International Selon le PNUD, près de 30 % de la population ukrainienne pourrait...

Selon le PNUD, près de 30 % de la population ukrainienne pourrait tomber dans la pauvreté si la guerre se prolonge.

961
0

Marrakech, 16 Mar. (Maroc-Actu) –

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a averti mercredi que 28 % des Ukrainiens, soit un tiers de la population, pourraient passer sous le seuil de pauvreté si la guerre avec la Russie se prolongeait.

Dans une déclaration, le PNUD a indiqué que cette situation pourrait entraîner la perte de 18 années de progrès social et économique et a prévenu que 62 % supplémentaires de la population seraient vulnérables à la pauvreté.

Afin d’atténuer ces « revers dramatiques en matière de développement, il est essentiel de fournir un soutien ciblé au gouvernement ukrainien », a-t-il déclaré. « Cela doit se faire en parallèle avec la réponse humanitaire », qui doit aller « main dans la main » en Ukraine, précise le texte.

Lire aussi:  Ukraine - Le Danemark convoque l'ambassadeur russe en raison de l'escalade "inacceptable".

Les données du PNUD montrent également que 90 % de la population ukrainienne pourrait tomber dans la pauvreté et la vulnérabilité économique, et ont mis en garde contre le fait que « la guerre provoque des souffrances inimaginables et des pertes de vies tragiques ».

« Lorsque les besoins humanitaires deviennent une priorité, l’impact de la guerre devient plus apparent », a déclaré Achim Steiner, administrateur du PNUD. « Nous devons nous concentrer sur la souffrance (…) et arrêter cette sombre trajectoire », a-t-il déclaré.

Dans ce sens, il a défendu que, « dans le cadre de l’engagement de l’ONU envers le peuple ukrainien, le PNUD cherche à préserver les progrès en matière de développement » et a insisté sur la nécessité de parvenir à la « paix » pour éviter « la souffrance, la destruction et la pauvreté ».

Lire aussi:  Colombie - Un mineur tué dans une fusillade dans le sud du pays

« Il s’agit notamment d’aider le gouvernement à maintenir les structures, les institutions et les services de gouvernance, qui sont le fondement de toutes les sociétés », indique le texte. Les chiffres du gouvernement ukrainien font état de près de 100 milliards d’euros de pertes dues aux dommages causés aux infrastructures civiles.

En raison de la guerre, 50 % des entreprises ont dû fermer leurs portes, tandis que l’autre moitié fonctionne toujours en dessous de ses capacités. « Un certain nombre de mesures doivent être introduites dans les semaines à venir afin d’atténuer la chute de la population dans la pauvreté à mesure que le conflit se prolonge », a-t-il déclaré.

Article précédentMaroc-Actu.-James Dyson Award 2022 ouvert aux candidatures de jeunes inventeurs
Article suivantAncera demande au gouvernement de créer une réglementation spécifique aux voitures pour l’accès aux données