Accueil Divertissements Nayla Al Khaja raconte son film « Trois » en chinois via l’intelligence artificielle

Nayla Al Khaja raconte son film « Trois » en chinois via l’intelligence artificielle

264
0

Nayla Al Khaja, la cinéaste émiratie, a fait preuve d’une détermination inhabituelle face aux défis auxquels elle a été confrontée pour financer le film « Three ». Son objectif est de transférer les films locaux à un public mondial dès les premiers stades du cinéma émirati. Noura bint Mohammed Al Kaabi, ministre d’État au ministère des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, a joué un rôle crucial en tant que soutien continu dans la réalisation de ce rêve.
En effet, la vision est devenue réalité lorsque le film « Three » a réussi à devenir le premier film émirati à transcender les frontières géographiques pour atteindre le niveau international. Cette réalisation s’accompagne d’une annonce unique, puisque le film « Trois » est considéré comme le premier dans le monde arabe à utiliser la technologie de l’intelligence artificielle, dans sa sortie en langue chinoise (mandarin).
Cet événement a été annoncé lors d’une projection spéciale du film « Trois » le 1er mars au cinéma Vox, Galleria Mall, Abu Dhabi, en présence de Son Excellence Noura bint Mohammed Al Kaabi et de plusieurs ambassadeurs de pays.
« Three », qui combine les langues arabe et anglaise, sortira dans une nouvelle version en chinois mandarin utilisant les dernières technologies d’intelligence artificielle, tout en préservant les voix originales des acteurs pour améliorer la qualité du film, car cette méthode innovante offre un nouvelle norme en matière de doublage et de narration de films.
Le film continue de remporter un grand succès dans les cinémas au cours de sa cinquième semaine aux Émirats arabes unis et en Égypte, où il a été acclamé par la critique et a connu une forte fréquentation du public. Forte de ce succès, Fox Distribution Company a pris l’initiative de coopérer avec Nayla Al Khaja pour sortir le film en mandarin. Le processus de traduction a été méticuleusement supervisé par Donjing Wang, garantissant une transition en douceur pour les fans.
Les événements de « Trois » se déroulent à la périphérie d’une ville surpeuplée du Moyen-Orient, où le garçon Ahmed commence à se comporter étrangement, ce qui laisse croire à sa mère, Maryam, qu’il souffre de problèmes psychologiques. Alors que l’intrigue s’intensifie, Mary court contre la montre, cherchant l’aide d’un médecin britannique, de professionnels et enfin d’un exorciste, le tout pour sauver la vie de son fils. Le film aborde les thèmes de la santé mentale, de la pré-adolescence et de la sorcellerie.
Ce film indépendant a été tourné à Bangkok et aux Émirats arabes unis pendant 24 jours. Le film est produit par Nayla Al Khaja, Daniel Zerilli, Jean-Charles Levy et Sultan Saeed Al Darmaki, et les producteurs exécutifs sont Mona Essa Al Gurg, Jefferson Hall, Siddharth Thakur, Rasik Thakur et Sultan Saeed Al Darmaki.
Cette édition n’est pas seulement un événement divertissant mais aussi une étude de cas innovante. En tirant parti de la technologie de l’IA, nous pouvons combler les écarts culturels et linguistiques. Nayla Al Khaja Films, Dark Dunes Productions et Camp AI introduisent une nouvelle ère dans le monde du cinéma mondial. Les commentaires et retours sur cette version fourniront des informations inestimables sur la qualité des films doublés par l’IA, ouvrant la voie à de futurs projets dans divers marchés et langues.
La réalisatrice de « Three » Nayla Al Khaja, une réalisatrice émiratie pionnière, a exprimé son enthousiasme pour cette collaboration historique : « Présenter « Three » à un public parlant mandarin en utilisant la technologie de l’IA est un symbole du pouvoir de l’innovation dans la narration. Nous sommes ravis de collaborer avec Camp AI et Fox Distribution pour explorer de nouvelles frontières dans le monde du cinéma.

Lire aussi:  Finale de la saison 2 d'Euphoria : Est-il mort ? [SPOILER]?

Marrakech, 2024-03-13 18:00:16 (Maroc-Actu) –

Article précédentSignature à Rabat d’un accord sur les règles d’usage éthique des technologies
Article suivantLe Maroc importe des moutons espagnols pour endiguer la hausse des prix de la viande