Accueil Economie Le déficit budgétaire atteindra 51,4 milliards de dirhams à fin novembre 2023

Le déficit budgétaire atteindra 51,4 milliards de dirhams à fin novembre 2023

173
0

Le ministère de l’Economie et des Finances a indiqué que l’état des reports et des ressources de trésorerie à fin novembre dernier a révélé un déficit budgétaire de 51,4 milliards de dirhams, contre un déficit de 47,9 milliards de dirhams il y a un an.
Le ministère a expliqué, dans un document relatif à l’état des reports et des ressources de trésorerie pour le mois de novembre 2023, que cette évolution comprend une augmentation des dépenses totales (plus 9,2 milliards de dirhams), qui ont dépassé les recettes (plus 5,7 milliards de dirhams).
Les recettes ordinaires se sont établies à fin novembre dernier à 275,11 milliards de dirhams, soit un taux d’achèvement de 88% par rapport à la loi de finances 2023, tandis que les dépenses totales se sont établies à 326,52 milliards de dirhams, soit un taux d’achèvement de 86,3%.
Les dépenses ordinaires se sont élevées à environ 262,9 milliards de dirhams, enregistrant un taux d’achèvement de 90,2%. Par rapport à fin novembre 2022, ces dépenses ont connu une augmentation de 3,4 milliards de dirhams, comprenant, d’une part, une augmentation aussi bien des dépenses liées aux « biens et services » (plus 11,6 milliards de dirhams) que des intérêts de la dette (plus 3,3 milliards de dirhams). D’autre part, les frais de compensation ont diminué (moins 11,5 milliards de dirhams), et l’évolution des produits et charges ordinaires s’est traduite par l’enregistrement d’un solde ordinaire positif de 12,2 milliards de dirhams, contre 9,9 milliards de dirhams à fin novembre 2022. .
En ce qui concerne les dépenses d’investissement, la valeur des émissions à cet égard a enregistré un taux de réalisation de 93,6 pour cent. Sa valeur s’est élevée à 85,3 milliards de dirhams, marquant une hausse de 10,2 milliards de dirhams (plus 13,6%) par rapport à la même période de 2022.
En revanche, les comptes propres du Trésor ont dégagé un solde excédentaire d’environ 21,7 milliards de dirhams, contre 17,2 milliards de dirhams à fin novembre 2022.
Les ressources de ces comptes prennent en compte le montant de 18,9 milliards de dirhams, lié aux recettes du fonds de gestion des effets du séisme, et de 7 milliards de dirhams résultant de la contribution sociale de solidarité sur les bénéfices et les revenus, alloués au Fonds pour Soutenir la protection sociale et la cohésion sociale, contre 6,6 milliards de dirhams il y a un an.
Le document relatif à l’état des dotations et ressources de la trésorerie est considéré comme un document statistique qui présente les résultats de la mise en œuvre des attentes de la Loi de Finances en adoptant une comparaison avec les réalisations enregistrées au cours de la même période de l’année dernière.
Il est à noter que si le document de situation du Trésor public du Royaume se caractérise par un caractère comptable, le document sur la situation des dépenses et des ressources du Trésor aborde, comme le prévoient les normes internationales en matière de statistiques des finances publiques, les transactions économiques réalisées au cours de la période. la période budgétaire en décrivant les flux de revenus ordinaires, les dépenses ordinaires, les dépenses d’investissement et les déficits. Besoins budgétaires et financiers et fonds mobilisés pour couvrir ces besoins.

Lire aussi:  Le groupe STMicroelectronics lance une nouvelle ligne de production sur son site de Bouskoura

Marrakech, 2023-12-17 19:16:42 (Maroc-Actu) –

Article précédentLes travailleurs du secteur maritime exclus de toute indemnisation suite à une manifestation contre les filets dérivants
Article suivantIntelligence artificielle… Comment récolter ses bénéfices et éviter ses obstacles ?